Trousse offerte par la CQLPE pour
solliciter l'appui de votre conseil municipal


Vous trouvez dans les documents disponibles pour téléchargement ci-dessous tous les éléments nécessaires pour vous aider dans vos démarches auprès de votre conseil municipal afin de solliciter l'appui, par voie de résolution, de votre municipalité ou de votre MRC aux revendications de la CQLPE et de l'ensemble des citoyens québécois opposés au déploiement des compteurs 'intelligents'. À noter ce nouveau (mars 2015) Modèle de résolution plus musclée et mieux adaptée à la situation actuelle.



Note : En date du 9 juin 2015, le total est maintenant de 125 municipalités représentant une population de 2,416,623 personnes et de 2,443,183 en incluant la ville de Magog. Veuillez noter que sont incluses dans ce total de 125 municipalités celles faisant partie des 3 MRC dont les maires ont adopté une résolution, mais sans compter parmi celles-ci les municipalités ayant individuellement adopté une résolution - afin de ne pas les compter en double.) Fait à noter, la municipalité de Coteau-du-Lac explore même la possibilité d'assumer elle-même les frais pour l'installation de compteurs non communicants dans les foyers de tous ses résidents.

À noter également : La municipalité de Saint-Isidore a pris l'initiative d'envoyer à tous les foyers sur son terriroire une courte lettre visant à faire contrepoids à l'information biaisée distribuée par Hydro-Québec en même temps que l'avis d'installation prochaine d'un compteur 'intelligent'. Si vous estimez que votre municipalité devrait en faire autant, vous pouvez vous inspirer de cette lettre en la consultant ICI.

AVERTISSEMENT : À propos d'information biaisée, si Hydro-Québec propose à vos édiles municipaux de venir présenter une soirée d'information, sachez qu'il s'agit d'une stratégie de manipulation psychologique bien rôdée ayant pour unique but de susciter une prétendue acceptabilité sociale, sans pour autant apporter la moindre réponse sérieuse et valable aux nombreuses préoccupations soulevées par ces dangereux appareils (si vous doutez que ce soit le cas, donnez-vous la peine de lire ces témoignages (plus de 100!) de victimes de ces puissants émetteurs de micro-ondes pulsées, et consultez Des compteurs intelligents qui prennent feu !). Pour bien comprendre à quelle job de bras psychologique vous auriez affaires si votre municipalité acceptait cette offre, lisez Senneterre ? Comme du beurre dans poêle ! et les commentaires à la suite de cet article.

Par ailleurs, voir la lettre envoyée à tous ses citoyens par la municipalité de Ste-Émélie-de-L'Énergie et dans laquelle il leur est recommandé de barricader leur compteur électrimécanique « en le laissant accessible pour la lecture seulement tout en empêchant son remplacement. Hydro-Québec n'a PAS le droit de le changer sans votre consentement. Beaucoup de personnes ont insisté et gardé leurs compteurs électromécaniques et n'ont eu aucuns frais à débourser jusqu'à maintenant. » Un bel exemple de courage politique !

À voir aussi...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 10 mars 2014
Compteurs 'intelligents' : 77 municipalités québécoises, représentant une population de 1,187,935 personnes, demandent un moratoire et/ou la gratuité du droit de retrait.

Vous trouverez aussi dans Compteurs d'Hydro-Québec : Quelques observations importantes pour mieux comprendre un document de présentation qui pourrait faire toute la différence pour obtenir l'appui de votre conseil municipal. Cette lettre utilisée avec succès par le groupe Stoneham Refuse pourrait également s'avérer fort utile dans vos propres démarches pour l'obtention d'une résolution de votre conseil municipal. Cet autre excellent document utilisé le 18 août 2014 pour demander à la ville Lévis de prendre position dans ce dossier est aussi recommandé à votre attention, notamment à cause des 10 questions pertinentes qu'il soulève. Vous pourriez aussi offrir aux élus municipaux cette Information importante sur le Code 6 de Santé Canada (datée du 11 juillet 2014). Si besoin est, nous vous recommandons d'utiliser le libellé de cette excellente pétition créée par Gatineau Refuse, ou encore cette autre pétition plus détaillée créée par le groupe Lévis refuse les compteurs, afin de recueillir des appuis à votre démarche pour que votre municipalité adopte une résolution appuyant cette cause. Vous pourriez aussi utiliser cet autre modèle de pétition contre les compteurs 'intelligents' au libellé beaucoup plus court.

Au 9 juin 2015, 99 municipalités et 3 MRC québécoises en tout ont adopté une ou plusieurs résolutions en appui à notre cause, dont 51 municipalités ayant adopté une résolution demandant un moratoire, tandis que 28 autres (incluant deux MRC et la ville de Laval) ont appuyé la motion unanime des députés de l'Assemblée nationale du Québec demandant à Hydro-Québec d'évaluer d'autres options afin de ne pas pénaliser financièrement ses clients qui ne veulent pas des compteurs intelligents (voir tous les détails ICI) et enfin 23 autres (incluant une MRC) ont demandé à la fois un moratoire et la gratuité du droit de retrait (voir la liste complète ICI et plus bas - chaque lien donnant accès à chaque résolution adopté).

Nous vous recommandons aussi d'utiliser cette lettre à l'intention des municipalités rédigée en août 2012 à la demande d'un maire nous ayant appuyé. Si vous en faites parvenir une copie (par courrier et/ou par courriel avec un suivi par téléphone peu après) au maire ou à la mairesse de votre municipalité, son contenu devrait suffire à susciter son intérêt pour notre cause. Nous vous recommandons également d'inclure ce feuillet d'information sur les compteurs 'intelligents' et de consulter l'important article suivant Compteurs intelligents : des experts dénoncent la désinformation flagrante afin de pouvoir bien comprendre la fausseté des arguments utilisés par ceux qui défendent la prétendue innocuité de ces appareils. Nous vous recommandons enfin de prendre connaissance de notre Proposition de solutions acceptables qui constitue la position officielle de la CQLPE.

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans ce processus qui demandera forcément un certain temps, mais qui offrira à vos représentants élus la possibilité de prendre publiquement position contre le déploiement forcé des compteurs émetteurs de micro-ondes d'Hydro-Québec – si tel est leur choix.

Vous pouvez nous joindre en écrivant à info@cqlpe.ca.

Si vous pouvez faire en sorte d'associer quelques autres citoyens de votre municipalité à votre démarche afin de démontrer que vous n'êtes pas seul-e à vous préoccuper de ce problème, vos chances seront meilleures que votre requête fasse l'objet d'une sérieuse considération de la part de vos élus municipaux.

En plus des démarches individuelles que chacun peut poser en s'inspirant de tout ce qui est proposé au www.cqlpe.ca, il est clair que l'appui de représentants élus à notre cause pourra avoir un effet d'entraînement considérable pour augmenter le poids de nos revendications dans l'opinion publique et chez les décideurs politiques.

Hydro-Québec a besoin d'un niveau suffisant d'acceptabilité sociale, ou à tout le moins de passivité au sein de la population, pour réussir à nous imposer cette technologie sans fil qui, de l'avis de nombreux scientifiques compétents et intègres, ne fera qu'augmenter de manière explosive et intolérable la charge de pollution électromagnétique, ou électrosmog, que la population doit déjà supporter.

Votre implication pour diminuer cette acceptabilité sociale est ce qui fera véritablement toute la différence.

Nous vous remercions sincèrement de toute action en ce sens que vous jugerez bon d'entreprendre.

Jean Hudon
Webmestre et co-fondateur de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique
www.cqlpe.ca

À noter que parmi les documents suivants, certains (comme les documents pdf) doivent d'abord être sauvegardés sur le bureau de votre ordinateur, pour être ensuite ouverts et imprimés.

Instructions et documents à envoyer à votre conseil municipal
afin de solliciter un temps de parole pour présenter votre requête


Marche à suivre pour demander un appui à son conseil municipal

Lettre pour demander une rencontre devant son conseil municipal

Pour consulter la liste à jour des comtés, villes ou villages en Californie (soit 57 au 12 novembre 2013)
ayant demandé un moratoire ou banni ces compteurs, cliquer ICI.
Pour consulter la liste à jour pour la Colombie-Britannique (soit 60 au 12 novembre 2013), cliquer ICI.)

Documents que nous vous recommandons d'apporter avec vous à la séance du conseil

Présentation devant le conseil municipal

Liste des municipalités québécoises ayant demandé un moratoire ou la gratuité du droit de retrait

Modèle de résolution à proposer combinant une demande de moratoire et une demande de gratuité

Modèle de résolution à proposer - pour une demande de moratoire
(NOUVEAUTÉ : Ce nouveau modèle de résolution proposé depuis le mois de mars 2015 est mieux adapté à la situation actuelle.

Modèle de résolution à proposer - pour une demande de gratuité du droit de retrait

Étude de cas-témoins liés aux compteurs intelligents

Effets des compteurs 'intelligents' sur la santé - Enquête et rapport

Témoignages dont vous pouvez lire des extraits à la séance du conseil


Autres articles et documents pouvant s'avérer utiles...

Compteurs intelligents : des experts dénoncent la désinformation flagrante - 9 juillet 2012

Compteurs intelligents : la goutte d'électrosmog qui fait déborder le vase - automne 2011

Hydro fonce malgré les questions en suspens - Le Devoir - 29 décembre 2011

Les compteurs de nouvelle génération - La FICTION et la RÉALITÉ

Résolution de l'Assemblée parlementaire Conseil de l'Europe - 27 mai 2011

Recommandations du Parlement européen - 2 avril 2009

Rapport d'expertise préparé par Stéphane Bélainsky




MUNICIPALITÉS QUÉBÉCOISES AYANT DEMANDÉ UN MORATOIRE

Résolution de la municipalité de St-Liguori

Résolution de la municipalité de Lac-des-Aigles

Résolution de la municipalité de North Hatley

Résolution de la municipalité de Saint-Pierre-de-Lamy

Résolution de la municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha!

Résolution de la municipalité de Saint-Athanase

Résolution de la municipalité de Marsoui

Résolution de la municipalité de St-Marc-du-lac-Long

Résolution de la municipalité de St-Mathieu-du-Parc

Résolution de la municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax

Résolution de la municipalité de Saint-Thomas

Résolution de la municipalité de Ste-Marceline-de-Kildare (en pages 9 et 10)

Résolution de la municipalité de Dorval

Résolution de la municipalité de Ste-Marthe-sur-le-Lac
(Extrait de ce procès-verbal)

Résolution de la municipalité de Deux Montagnes

Résolution de la municipalité de St-Placide
(Tirée d'ICI)

Résolution de la municipalité de Lachine

Résolution de la municipalité de Châteauguay

Résolution de la municipalité de St-Adèle

Résolution de la municipalité de Mirabel

Résolution de la municipalité de St-Sauveur

Résolution de la municipalité de L'Assomption

Résolution de la municipalité d'Huberdeau

Résolution de la municipalité d'Arundel

Résolution de la municipalité de Rawdon

Résolution de la municipalité de Sainte-Anne-de-Bellevue

Résolution de la municipalité d'Otterburn Park

Résolution de la municipalité de Piedmont

Résolution de la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierreville

Résolution de la municipalité de Saint-Chrysostome

Résolution de la municipalité de Brigham

Résolution de la municipalité de Terrasse-Vaudreuil

Résolution de la municipalité de Crabtree

Résolution de la municipalité de Rivière Beaudette

Résolution de la municipalité de Mont-Saint-Hilaire

Résolution de la municipalité de Saint-Jacques-de-Montcalm

Résolution de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton

Résolution de la municipalité de Rivière Rouge

Résolution de la municipalité de l'Île Cadieux

Résolution de la municipalité de Ormstown

Résolution de la municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare

Résolution de la municipalité de Coteau-du-Lac

Résolution de la municipalité de Maricourt

Résolution de la municipalité de Saint-Alexis-des-Monts

Résolution de la municipalité de Richmond

Résolution de la municipalité de Notre-Dame-des-Bois

Résolution de la municipalité de Saint-Narcisse

Résolution de la municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine

Résolution de la municipalité de Val-des-Monts

Résolution de la municipalité de Disraeli

Résolution de la municipalité de Scotstown

À noter que même si la ville de Magog n'a pas adopté une telle résolution, ses élus ont fait mieux. Ils ont ordonné à Hydro-Magog, sous leur contrôle, de cesser toute installation de compteurs à radiofréquences (Itron) et de conserver les compteurs électromécaniques à roulette fiables et sans danger, et d'en réinstaller là où ils avaient été enlevé. Nous les félicitons pour cette sage décision ! Tous les détails ICI.


MUNICIPALITÉS QUÉBÉCOISES AYANT DEMANDÉ LA GRATUITÉ DU DROIT DE RETRAIT

Dans la foulée de la motion unanime de l'Assemblée nationale du Québec qui demandait le 29 mai 2013 à Hydro-Québec d'évaluer d'autres options afin de ne pas pénaliser financièrement ses clients qui ne veulent pas des compteurs intelligents (voir tous les détails ICI), de plus en plus de municipalités adoptent des résolutions en soutien à cette demande. À ce jour, la MRC et les municipalités suivantes ont appuyé cette motion :

Résolution de la MRC des Pays-d'en-Haut

Voir aussi La MRC des Pays-d'en-Haut appuie une motion de l'Assemblée nationale

Résolution de la municipalité de Longueuil

Résolution de la municipalité de Rosemère

Résolution de la municipalité de Boisbriand

Résolution de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines

Résolution de la municipalité de Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Résolution de la municipalité de Lachute

Résolution de la municipalité de St-Eustache

Résolution de la municipalité de Lorraine

Résolution de la municipalité de Ste-Thérèse

Résolution de la municipalité de St-Zotique

Résolution de la municipalité de Repentigny

Résolution de la municipalité de Mascouche

Résolution de la municipalité de Le Sud-Ouest

Résolutions de la MRC des Laurentides

Résolutions de Laval

Résolutions de Brossard

Résolutions de Boucherville

Résolutions de Saint-Jean-sur-Richelieu

Résolutions de Noyan

Résolution de la municipalité de Les Coteaux

Résolution de la municipalité de Notre-Dame-de-Ham

Résolution de la municipalité de Saint-Jacques-le-Mineur

Résolution de la municipalité de Saint-Constant

Résolution de la municipalité de Bécancour

Résolution de la municipalité de Saint-Fulgence

Résolution de la municipalité de Senneterre

Résolution de la municipalité de Notre-Dame-du-Portage


MUNICIPALITÉS QUÉBÉCOISES AYANT DEMANDÉ À LA FOIS
UN MORATOIRE ET LA GRATUITÉ DU DROIT DE RETRAIT




Première et deuxième résolutions de la municipalité de Sutton

Résolution de la municipalité de Val-David

Première et deuxième résolutions de la municipalité de Rivière-des-Prairies et de Pointe-aux-Trembles

Première et deuxième résolutions de la municipalité de St-Colomban

4 résolutions de la municipalité de Prévost

Résolution de la municipalité de Lavaltrie

Résolution de la MRC de la Rivière-du-Nord

Résolution de Ste-Émélie-de-l'Énergie

Résolution du Canton de Gore

Résolution de Saint-Donat

Résolution de Salaberry-de-Valleyfield

Résolution de la municipalité de L'Ascension

Résolution de la municipalité de Sorel-Tracy

Résolution de la municipalité de Saint-Philippe

Résolution de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury

Résolution de la municipalité de Granby

Première et deuxième résolutions de la municipalité de Hemmingford

Résolution de la municipalité de Saint-Isidore

Résolution de la municipalité de Beaumont

Résolution de la municipalité de Saint-Calixte

Résolution de la municipalité de Roberval

Résolution de la municipalité de Sainte-Rose-de-Watford


Retour à la page d’accueil de ce site