Votre compteur 'intelligent' d'Hydro-Québec vous rend-t-il malade ?


INVITATION SPÉCIALE

Pour découvrir toute la vérité sur le CAUCHEMAR des compteurs 'intelligents', visitez le site de la campagne Je garde mon compteur !


La coalition recueille des témoignages de personnes ayant observé l'apparition de nouveaux problèmes de santé tels migraines, acouphènes (sifflement aigu ou bourdonnement permanent dans les oreilles), nausées, étourdissements, palpitations cardiaques, insomnie, anxiété, nervosité, problèmes cutanés, etc, depuis l’installation d’un compteur ‘intelligent’ de type FOCUS AXR-SD (voir la photo ci-dessous). Si vous en avez un (suffisamment détaillé SVP) à nous offrir, veuillez l'envoyer à info@cqlpe.ca

Voici deux exemples parmi d'autres des témoignages que nous recevons régulièrement :

« Je viens à mon tour vous offrir notre témoignage. Mon fils de 10 ans qui était en pleine santé a reçu le diagnostique de deux formes différentes d'épilepsie, et ce, curieusement, depuis l'installation de ces compteurs intelligents chez mes voisins. Il a depuis été hospitalisé 4 fois en l'espace de moins de 2 mois, alors qu'il a toujours été en pleine santé auparavant. Les crises d'épilepsie surviennent notamment la nuit et durent plus de 20 minutes où il reste totalement inconscient. Dans ces crises, il paralyse complètement, et a depuis gardé une paralysie à sa joue. Il a passé plus d'un mois à rester incohérent le jour, à avoir du mal à marcher droit sans perdre l'équilibre et à montrer des signes marqués de difficultés à comprendre et à s'exprimer. Nous sommes de la région de Sainte-Sophie, dans les Basses-Laurentides. »

– Marie-Josée A.

« Un technicien d'Hydro-Québec est venu installer un « compteur de nouvelle génération » vendredi le 8 novembre 2013. Je n'ai jamais souffert d'acouphène et j'ai 56 ans – sauf si je sortais d'un endroit où la musique était forte, mais ça finissait par passer en quelques heures. Ça fait maintenant 2 jours que le compteur est installé et depuis ce temps je souffre d'acouphène constant. Je sors de la maison et je m'éloigne un peu puis ça s'arrête. Je reviens dans la maison et ça continue. Dans la nuit d'hier à aujourd'hui (9 au 10 novembre 2013), j'ai eu une migraine terrible. Je n'ai jamais de migraines en temps normal. J'ai très mal dormi. Mon acouphène est constant depuis l'installation. Ils nous imposent leurs compteurs et les inconvénients qui viennent avec, ou on devra payer plus si on veux avoir un compteur ‘non communicant’. Je ne veux pas de leur « compteur intelligent » et je ne veux pas payer le surplus imposé. Quels sont MES droits ? C'est moi qui vais vivre avec ces problèmes et je trouve déjà que je paye amplement en taxes, impôts et en frais de toutes sortes. Ce n'est pas seulement d'un moratoire dont on a besoin mais c'est aussi d'un libre choix de refuser sans frais. »

– Pierre D.

NOTE: Pour en savoir plus à ce sujet, voir PROBLÈMES DE SANTÉ CAUSÉS PAR LES COMPTEURS 'INTELLIGENTS' où vous trouverez plus d'une centaine de témoignages de victimes de ces dangereux appareils très électropolluants. Vous pouvez aussi consulter aussi ces autres témoignages détaillés que nous avons reçus. Pour une meilleure compréhension de la cause de ces symptômes, lire Le syndrome des micro-ondes ci-dessous. Prenez quelques minutes aussi pour explorer le reste de ce site via sa page d'accueil au www.cqlpe.ca où vous trouverez les plus récents développements et comment faire pour garder votre compteur électromécanique - si vous en avez encore un. Voir aussi nos bulletins d'information auxquels vous pouvez vous abonner gratuitement en le demandant à info@cqlpe.ca.

Vous êtes devenu-e électrosensibles ? Des moyens existent pour se protéger.

Vous refusez de vous laisser imposer cette torture ? Vous pouvez résister !

La preuve scientifique est faite !

Étude de cas-témoins liés aux compteurs intelligents

Important communiqué de l’American Academy of Environmental Medicine au sujet d’une première recherche scientifique démontrant une corrélation directe entre l'installation de compteurs ‘intelligents' et l'apparition d'effets nocifs pour la santé dans 92 cas étudiés (à double insu et avec des conditions assurant que l’effet placebo n’entre pas en jeu dans les résultats observés) de personnes qui ne présentaient aucun symptôme d’électrosensibilité avant l’installation des compteurs. Texte original : Wireless Smart Meter Case Studies

Sur la base des conclusions de cette étude de cas-témoins, l'AAEM réclamait le 23 octobre 2013 :

• Que davantage de recherches soient réalisées sur les effets que les compteurs intelligents ont sur la santé.

• Une intégration des considérations de santé dans le déploiement des compteurs intelligents.

• L'évitement des émissions de CEM/RF des compteurs intelligents pour des considérations de santé, y compris la possibilité de conserver des compteurs analogiques.

• Un moratoire sur le déploiement des compteurs et la mise en place d'une technologie plus sécuritaire.

• Que les médecins et les prestataires de soins tiennent compte du rôle que jouent les CEM et les RF dans l'apparition de maladies, le diagnostic et le traitement des patients.

Voir aussi...

Effets des compteurs 'intelligents' sur la santé - Enquête et rapport
Près de 98 % des 210 personnes interrogées étaient très convaincues ou assez convaincues que leurs symptômes apparaissaient ou s'aggravaient suite à leur exposition aux compteurs intelligents.

L’électrosensibilité : Un problème imaginaire ou réel ?



Si vous avez noté l'apparition de symptômes typiques d'électrosensibilité depuis qu'une compteur 'intelligent' ou Itron a été installé chez vous, la coalition a besoin de votre témoignage afin de démontrer que l'installation partout au Québec de cette technologie possiblement cancérogène et son utilisation incontrôlée sont inacceptables. Si les symptômes mentionnés ci-dessus, ou d'autres, sont apparus ou se sont aggravés depuis l'installation d'un nouveau compteur 'intelligent' à votre lieu de résidence, veuillez nous en informer.

Écrivez-nous à info@cqlpe.ca pour rapporter les nouveaux symptômes dont vous souffrez. Si vous le désirez, la confidentialité de votre témoignage sera protégée. Votre témoignage sera précieux, car il aidera à révéler ce qu'éprouvent des milliers de gens depuis l'installation de l'un de ces appareils, ce qui évitera peut-être que d'autres ne subissent le même sort.

Vous êtes devenu-e électrosensibles ? Des moyens existent pour se protéger.





Ce qu’il vous faut savoir...


Ces nouveaux compteurs dotés d'un émetteur-récepteur permettent la relève à distance, plusieurs fois par jour, de votre consommation d'électricité. Pour en apprendre davantage sur le réseau maillé de compteurs permettant cette relève à distance, vous pouvez regarder cette courte vidéo produite par Hydro-Québec. Pour découvrir quelles sont les possibles conséquences sur la santé des micro-ondes émises par ces compteurs, regarder le reportage de 8 minutes diffusé le 30 septembre 2011 à l’émission JE sur le réseau TVA. Nous vous suggérons aussi de lire ICI les commentaires au sujet de ce reportage et des 2 autres entrevues également offertes sur le site de l’émission JE. De nombreuses autres informations complémentaires sont également accessibles via cette page Web (datant de 2011), dont notamment celle-ci : Un panel de scientifiques lance une alerte santé concernant les risques des champs électromagnétiques artificiels : le consensus, les justifications et les recommandations.

Maintenant que la Régie de l'énergie du Québec lui en a donné l'autorisation (voir ICI et ICI), Hydro-Québec prévoit étendre ce système à l'ensemble du Québec d'ici 2017. Ailleurs au Canada et aux États-Unis, de nombreuses personnes, notamment celles souffrant déjà d'hypersensibilité électromagnétique, ont rapporté avoir éprouvé divers problèmes de santé après l'installation d'un compteur du même type. Plusieurs s'inquiètent ici au Québec des possibles conséquences sur leur santé de cette méthode de relève à distance des compteurs, car les micro-ondes qu'ils émettent sont du même type que celles du téléphone cellulaire - dont on sait mantenant que son utilisation, plus de 30 minutes par jour pendant 10 ans, double le risque d'avoir un cancer du cerveau. La santé de nombreuses personnes de la zone du projet pilote réalisé à la fin de 2011 en a été gravement affectée comme on peut le constater ICI.

Si vous connaissez une personne ayant rapporté de tels symptômes récemment, veuillez portez cette requête à son attention. Si vous n'avez rien senti jusqu'ici, et que vous ne faites pas usage régulièrement d'un téléphone cellulaire ou d'un téléphone sans fil, par exemple, cela diminue les risques que vous en soyez affecté-e. Toutefois, il se peut que vous soyez exposé-e à votre insu à des champs électromagnétiques, comme ceux émanant d'une antenne de téléphonie cellulaire située à moins d'un kilomètre de votre demeure, ou les bornes WiFi allumées en permanence (lire WiFi : Pourquoi il faut le couper) dont vos voisins se servent pour avoir un accès Internet sans fil (voir ces Fiches d'information sur les champs électromagnétiques pour connaître quelques-unes des autres sources possibles). Même s'il ne sert à rien d'angoisser à ce sujet, il est certain que chaque nouvelle source de micro-ondes s'ajoutant autour de vous peut, par effet cumulatif, être la goutte qui fera déborder le vase et vous rendra électrosensible, une forme d'allergie connue sous le nom de Syndrome d'intolérance aux champs électromagnétiques.

Par conséquent, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, appliquez le principe de précaution en évitant de demeurer ou de dormir à moins de 3 mètres d'un compteur 'intelligent' (s'il y en a déjà un chez vous), ou de toute autre source de pollution électromagnétique, limitant ainsi votre degré d'exposition. Mieux encore, insistez auprès d'Hydro-Québec pour que l'on vous réinstalle un compteur électromécanique comme auparavant - on ne pourra toutefois vous offrir que le compteur non communicant associé au droit de retrait, que l'on peut requérir en tout temps en appelant au 1-800-569-2577 - plus de détails à ce sujet ICI. Au Vermont, les personnes qui le désirent peuvent obtenir gratuitement un tel remplacement - détails ICI. Dans le Maine, les 3 commissaires de la Maine Public Utilities Commission permettent aux gens qui le désirent de conserver leur compteur électromécanique, d'avoir un compteur "intelligent' dont l'émetteur est désactivé en permanence, ou de faire déplacer à leur frais, loin de leur demeure, le nouveau compteur, afin de réduire leur exposition aux micro-ondes qu'il émet. De plus, les frais pour le droit de retrait y seront possiblement éliminés - détails ICI et ICI. À Los Angeles, le droit de retrait est gratuit et les gens peuvent donc conserver sans frais un compteur à roulette. Pour en savoir davantage sur toute cette question, visitez le www.cqlpe.ca et lire notre Proposition de solutions acceptables.




De nombreuses personnes électrosensibles ayant développé une sensibilité allergique aux champs magnétiques de toute nature subissent également des allergies multiples aux produits chimiques. C'est là un effet secondaire souvent observé de l'électrosensibilité. Si vous éprouvez ce genre de problème, consultez le site de l'Association pour la santé environnementale du Québec où vous pourrez trouver des ressources utiles à ce sujet notamment sur cette PAGE et cette autre PAGE.




Le syndrome des micro-ondes

L'interaction des champs électromagnétiques hyperFréquences avec le métabolisme bioélectromagnétique humain génère un syndrome appelé "syndrome des micro-ondes" ou des hyperFréquences.

Le syndrome des micro-ondes est caractérisé par des mécanismes et des effets en phase d'alarme et de résistance.

La phase d'alarme

La phase de résistance

Pathologies résultantes du syndrome des micro-ondes

LA PHASE D'ALARME :

Le cerveau soumis à une stimulation ponctuelle de rayonnements électromagnétiques artificiels de type micro-ondes déclenche des réactions spécifiques de l’organisme impliquant des réponses neuronales, neuroendocrines, métaboliques et comportementales.

A- Ces réponses se classent dans le schéma général d’adaptation au stress d’un individu, ceci de manière plus ou moins adaptée.

B - La prise en charge de l’élément stresseur (l’irradiation) se réalise par :

le Système Nerveux Central (SNC), le Système Nerveux Périphérique (SNP) le Système Endocrinien (SE).

Ces réponses se divisent en 3 stades :

1 – Réception du stresseur par les organes sensoriels et leurs innervations afférentes.

2 - Programmation de la réaction au stress au niveau du cortex et du Système Limbique (SL) (amygdale, bulbe olfactif, hippocampe, septum, corps mamillaire...). Le couple Cortex/SL est un système d'analyse comparative utilisant comme banque de données des "souvenirs" issus d'expériences. Ainsi, le cerveau compare la situation nouvelle à des expériences passées afin d'élaborer une réponse adaptée.

3 - Déclenchement de la réponse de l'organisme via l'amygdale et l'hippocampe qui agissent sur l'hypothalamus et la formation réticulée du tronc cérébral afin d'activer le Système Nerveux Végétatif (SNV) et le SE (glandes surrénales). L’amplitude de l’alarme est régulée par le Système Limbique (SL).

LA PHASE DE RESISTANCE :

Suite à la phase d’alarme, si l’exposition à l’élément stresseur persiste même à faibles doses (ex : irradiation par les antennes relais) ou devient chronique (ex : irradiation d'un utilisateurs en addiction au téléphone mobile qui ne respecte pas l’autorégulation du corps par rapport à l’indice DAS de son mobile), il résulte que l’hypothalamus, etc . . . vont analyser ces stress constants et activer la sécrétion des diverses hormones, . . .

Malheureusement, en règle générale l’humain soumis exposé à ce type de rayonnements artificiels ne possède pas dans son "répertoire cognitif" de stratégie préétablie pour se défendre efficacement contre ce type d’agression, donc la stimulation hypothalamique entraîne une réponse générale stéréotypée inappropriée à ce type d’agression, . . . ce qui souvent en accroît l'impact négatif, (affaire du collège de Chabeuil France).

Concernant le métabolisme de certaines personnes cela va bien "se passer " temporairement pendant une période pouvant atteindre quelques jours à plusieurs décennies, néanmoins leurs capital santé est tout de même rapidement hypothéqué. Des pathologies telle que la maladie d ’Alzheimer, apparaissants habituellement vers le troisième âge, risquent de se déclancher  précocement.

Concernant le métabolisme de toutes les personnes en états de faiblesses (malades, personnes âgées, fœtus, bébés, etc . . .) il se produit un épuisement rapide et une dérégulation de tous les systèmes nerveux et endocrinien, donc de l’ensemble du système immunitaire.

L’organisme étant "dépassé", l'épuisement est atteint, de plus cet état est un terrain favorable à des sécrétions élevées en glucocorticoïdes qui ont un effet suppresseur sur l'immunité, . . .

Ceci va favoriser (être co-promoteur) et déclencher l’apparition d’un certains nombres de pathologies connues, c’est l’aboutissement de ce mécanisme que l’on appelle le syndrome des micro-ondes.

PATHOLOGIES RESULTANTES DU SYNDROME DES MICRO-ONDES

Syndrome dystonique cardiovasculaire : bradycardie, tachycardie, hyper/hypotension, athérosclérose...

Syndrome diencéphalique chronique : somnolence, insomnie, difficultés de concentration, vertiges...troubles sensoriels, pertes de concentration, fatigue chronique.

Syndrome asthénique chronique : fatigabilité, nausées, céphalées, anorexie, irritabilité, stress...dépression, suicide.

Pathologies cancéreuses : leucémies, glutathion et mélanome, cancers du sein...

Pathologies dermatologiques : irruptions cutanées diverses, dermatites, dermatoses, eczéma, psoriasis...

Pathologies dopaminergiques : Parkinson, les jambes sans repos, perte de sensibilité des 4 membres, ....bras serrés au réveil, crampes dans les membres...

Pathologies immunitaires : modification de la .formule sanguine (taux élevé de lymphocytes)...

Symptôme d'hypersensibilité : préalablement attribué à une perturbation psychologique !

Pathologie pré et post-natale : forte prématurité (souvent avant ou vers l’âge gestationnel), fœtopathies ...."toxiques", fausses couches, retard de croissance, biométriques, modification du génotype, puis modification...pubertaires (dont baisse QI associé à l'ouverture de la BHE).

Pathologies procréatives : diminution drastique du sperme ( infertilité)...

Pathologie hypo-gonadique : hormone testostérone, diminution drastique libido.

Pathologies du cerveau : Tumeurs, Ouverture de la BHE (Barrière Hémato Encéphalique), perturbation de l’électroencéphalogramme...

Pathologies courantes : perturbations auditives, visuelles, saignements de nez, commissures des lèvres blessées, saignements de gencives, fibromyalgie, allergies, asthme, névralgies dentaires...

Pathologies psychiques : indifférence, introversion, passivité, résignation, dépression et anorexie mentale, stress, dépression, suicide, et activité cérébrale (contrôle comportemental).

Troubles du comportement (socio-professionnel) : irritabilité, inconfort (risque d'accident accru), stress, dépression, suicide.

Beaucoup plus d'infos via les liens suivants...

Effets des champs électromagnétiques
Effets biologiques des Hyperfréquences (micro-ondes)
Effets biologiques du 50Hz
Syndrome d'intolérance aux CEM
Influence des CEM sur la mélatonie
La barrière hémato-encéphalique
Le sommeil
Syndrome de fatigue chronique
Pathologies liées aux CEM
Fréquences et effets biologiques
Le syndrome des micro-ondes
L'électrosensibilité une pathologie nouvelle en constante progression
Les courants induits dans le corps humain
CEM hyperfréquences et radiofréquences
Les antennes relais
Le téléphone portable
Oreillette Bluetooth
Le Wifi
Les téléphones sans fils DECT
Le WIMAX
Autres sources de pollutions hyperfréquences
Valeurs de précaution préconisées en biologie de l'habitat
Solutions de protection HF et 50Hz
Publications scientifiques de référence




Néanmoins, une solution semble exister...

Formes harmonisantes : la biogéométrie, une solution à l'électrosmog ?
(Plus détails ICI, ICI et ICI)

Retour à la page d’accueil de ce site