Bulletin express #8: Deux articles intéressants et PLUS encore...



Le 2 mars 2012

Bonjour!

On parle de la CQLPE dans le premier article. Bonne synthèse sur l'état de la résistance aux compteurs inintelligents dans le monde... Plus un article que j'ai traduit... ET beaucoup plus!

À plus!

Jean Hudon
Webmestre CQLPE
www.cqlpe.ca

Si vous recevez une copie de ce bulletin, et aimeriez vous y abonner, il suffit d'envoyer un courriel à info@cqlpe.ca en inscrivant «Abonnez-moi au bulletin de la Coalition» comme sujet de votre courriel. Si vous ne désirez plus y être abonné-e, il suffit de le demander à la même adresse de courriel.

Ce bulletin est archivé au http://www.cqlpe.ca/Bulletins/Numero8.htm

Pour suivre les développements au jour le jour visiter régulièrement notre page Facebook au
http://www.facebook.com/groups/cqlpe/

À NOTER!

La rumeur circule qu'une manifestation pourrait bien avoir lieu lorsque que commenceront les audiences publiques de la Régie de l'énergie le 19 mars prochain... soit devant leurs bureaux de Montréal (Tour de la Bourse, 800, Place Victoria, Bureau 2.55, Montréal), soit ceux de Québec (Régie de l’énergie 1200, Route de l’Église Bureau 3.10 Sainte-Foy), soit aux 2 endroits. Si quelque chose se concrétise, vous en serez informé-e par José Lévesque (levesque.jos@videotron.ca). Il est à souhaiter que ces audiences seront diffusées en direct - Tout ce qui concerne le projet lecture distance - Phase 1 - est disponible ICI

À VOIR!

Témoignage de Véronique Riopel, électrosensible, à l'émission de Denis Lévesque à TVA du 16 février 2012
http://www.youtube.com/watch?v=TtKTSVW4Fdw
Suite au http://www.youtube.com/watch?v=WN4sSIVCZXc
Difficile de rester insensible en écoutant ce témoignage et le commentaire de l'animateur à la fin à l'intention d'Hydro-Québec est on ne peu plus clair...

NOUVEAU : La résolution d'appui de la ville de St-Liguori
http://www.cqlpe.ca/pdf/ResolutionSaint-Liguori.pdf
Utilisez notre trousse pour solliciter l'appui de votre conseil municipal

Commandez une plaquette ou soutenez la CQLPE par un don
http://www.cqlpe.ca/PlaquettesDons.htm
Prix réduit à $10 pour les plaquettes. Voilà un excellent moyen de signifier votre non consentement et de soutenir une bonne cause.

380 personnes ont répondu à notre sondage en ligne jusqu'ici. Les résultats sont toujours aussi concluants. Il est tout probable qu'un second sondage soit réalisé sous peu pour prendre le pouls de l'opinion publique sur les compteurs intelligents à la veille des audiences de la Régie de l'énergie. Déjà le 24 octobre dernier, deux Québécois sur trois n’appuyaient pas le projet d’Hydro-Québec selon un sondage de Léger Marketing. Ce pourcentage doit maintenant avoisiner les 80%... sinon davantage!

---

Pour accéder à tous les liens dans cet article ci-après, aller au URL ci-dessous

Tiré de http://www.wikistrike.com/article-linky-ces-compteurs-electriques-intelligents-qui-risquent-de-vous-pourrir-la-vie-100501929.html

JEUDI 1 MARS 2012

Linky, ces compteurs électriques « intelligents » qui risquent de vous pourrir la vie

Ces compteurs électriques « intelligents » qui risquent de vous pourrir la vie

PAR SOPHIE CHAPELLE - BASTAMAG

L’installation des compteurs électriques dits « intelligents », comme le Linky en France, qu’Éric Besson veut généraliser, est loin de faire l’unanimité. Intrusion dans la vie privée et risque de piratage des données, multiplication des ondes électromagnétiques avec des effets néfastes sur la santé, « racket » des abonnés, suppression d’emplois chez les distributeurs d’électricité... De Paris à la Californie, en passant par le Québec, la contestation grandit. Tour d’horizon des résistances.

Notes - La Ville de Paris ne veut pas du nouveau compteur électrique « intelligent » Linky. Bien qu’elle soit la première ville française à prendre une position aussi tranchée contre ce nouveau compteur, son vœu, adopté mi-octobre 2011, est passé assez inaperçu. Ce vœu fait suite à l’annonce d’Éric Besson, ministre en charge de l’Énergie, le 28 septembre dernier, d’installer 35 millions de compteurs électriques « intelligents » dans tous les logements à partir de 2013 [1], considérée par les élus verts parisiens comme une « décision ministérielle unilatérale ». Les élus du groupe Europe Écologie-Les Verts (EELV) regrettent « l’absence totale de concertation avec les collectivités locales propriétaires des réseaux ». « En tant que propriétaire du réseau électrique et des compteurs, la Ville de Paris doit avoir voix au chapitre », souligne le cabinet de Denis Baupin, maire-adjoint de Paris.

Les nouveaux compteurs électriques piratés

Autre point de friction entre la capitale et l’État, « les impératifs de préservation de la vie privée et de la liberté des citoyens ». Cette crainte est-elle justifiée vis-à-vis de compteurs jugés intrusifs ? Début janvier, en Allemagne, deux hackers ont démontré qu’il était possible d’intercepter les données transitant entre un compteur de nouvelle génération et la compagnie d’électricité [2]. Selon The Hacker News, les deux hackers étaient en mesure, après avoir analysé les données, de connaître le nombre d’ordinateurs ou de téléviseurs dans la maison, le programme de télévision regardé, et si le film DVD en cours de lecture était protégé ou non par un copyright !

Certes, ce piratage ne porte pas sur un compteur Linky, mais sur un compteur électrique intelligent d’origine allemande, rappelle le service de presse ERDF, qui gère le réseau électrique. Le protocole de communication utilisé par le Linky serait différent du modèle hacké par les pirates allemands. La Mairie de Paris souhaite néanmoins que le gouvernement réexamine le cahier des charges adopté. Et elle n’est pas la seule.

EDF vs collectivités locales

Autres oubliées de la concertation, les collectivités locales. Propriétaires des réseaux de distribution d’électricité (hors lignes à haute tension) et des compteurs électriques, elles en ont délégué l’exploitation à ERDF sur 95 % du territoire sous forme de concessions [3]. Dès novembre 2010, le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (Sipperec), qui réunit 100 collectivités franciliennes, engage un recours gracieux [4] auprès du Premier ministre. Le Sipperec n’accepte pas la généralisation du compteur « sans que le diagnostic ne soit partagé par tous les acteurs ». Le recours est aujourd’hui dans l’attente d’un jugement du Conseil d’État.

Les propos d’Henri Proglio, le 8 novembre dernier dans un entretien auParisien, ont ravivé la polémique sur la propriété des compteurs. La réglementation doit être « revue afin de garantir pour mon entreprise un retour sur investissement, affirme le PDG d’EDF. Pour cela, il me semble normal de considérer que le nouveau compteur Linky m’appartient. » Une déclaration qui n’est pas du goût de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). « ERDF est concessionnaire, exploitant d’un réseau appartenant aux collectivités locales, qui le lui "prêtent" dans le cadre de contrats de concession », rappelle la fédération. Quant au retour sur investissement, Henri Proglio n’a pas à s’inquiéter : le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité lui garantit une rémunération annuelle de 7,25 % !

Linky = 4 000 emplois supprimés ?

À la Fédération nationale des mines et de l’énergie (FNME CGT), on s’inquiète de l’impact de ce déploiement pour les salariés d’ERDF. « Le gouvernement confie le déploiement et le financement de Linky à ERDF, et affirme que le nouveau compteur sera gratuit pour l’usager, renvoyant son financement à des gains de productivité réalisés par le distributeur public, indique la FNME CGT. Cela ne doit pas se traduire par des suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail pour les salariés de l’entreprise. » Or, plus de 4 000 emplois de techniciens clientèle pourraient être supprimés, rappelle le syndicat. « Le recours à la sous-traitance doit être exceptionnel, car il est reconnu par la direction d’ERDF elle-même que sous-traiter revient plus cher que de faire réaliser les travaux par ses propres équipes », avertit la CGT. Ici comme à SUD Énergie, on s’oppose d’ores et déjà aux utilisations anti-sociales qui pourraient être associées à la mise en œuvre du compteur. Ce dernier, désormais doté d’un moyen de coupure télécommandé, pourrait fortement simplifier la tâche pour les impayés… [5]

Le PDG d’EDF évalue le coût unitaire du compteur « entre 200 et 300 euros par foyer », largement au-delà de l’estimation qui avait été faite lors de l’annonce de la généralisation du dispositif (120 euros). « Le consommateur risque de payer deux fois s’il veut agir sur sa consommation », regrette Catherine Dumas, directrice générale adjointe du Sipperec. Le consommateur va d’abord payer le changement de compteur. « S’il veut pouvoir agir sur sa consommation et faire des économies, il faudra qu’il paye une deuxième fois, côté fournisseur, des services pour maîtriser sa consommation », relève le Sipperec. « Ce compteur va être certainement très utile à ERDF pour mieux gérer le réseau, mais nous relevons de nombreuses insuffisances dans [ses] fonctionnalités […] pour le consommateur », résume Catherine Dumas, qui aurait souhaité un peu moins de précipitation de la part du ministère de l’Énergie.

Une pollution électromagnétique supplémentaire ?

Il n’y a pas qu’en France que l’arrivée de compteurs « intelligents » est contestée. « C’est comme les gaz de schiste, ça va trop vite ! » Cette phrase lâchée par une manifestante le 5 février dans la ville de Québec résume bien la situation. Alors que la société d’État Hydro-Québec prévoit d’installer 3,8 millions de compteurs intelligents d’ici à 2017, les manifestations pour exiger un moratoire se multiplient. Des rassemblements se sont tenus le 5 février au Québec. L’enjeu : alerter sur les radiations électromagnétiques émises par ces compteurs nouvelle génération. « Elles constituent un risque qu’on ne sait pas encore mesurer, indique José Levesque, l’un des membres fondateurs de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (CQLPE). Nous imposer ça est une grave atteinte à notre liberté de choix. »

Dans le doute, la ville de Saint-Colomban (Québec) a adopté en novembre 2011 une résolution [6] exigeant un moratoire sur l’installation des compteurs intelligents. Elle s’est inspirée de la pétition déposée à l’Assemblée nationale qui a recueilli près de 10 000 signatures. Ses auteurs dénoncent la non-consultation des abonnés, le « coût exorbitant » du remplacement des compteurs électromécaniques actuels ainsi que l’absence d’évaluation des risques sanitaires.

En complément du moratoire, la coalition réclame une commission d’enquête publique et transparente qui évalue le projet dans son ensemble et fasse le point sur les risques liés à l’électropollution. Et la possibilité pour un abonné de faire retirer le nouveau compteur (20 000 appareils ont déjà été installés). De son côté, Hydro-Québec assure que les taux d’ondes émises répondent aux normes recommandées par Santé Canada.

« Plus de rayonnements que les téléphones mobiles »

Les compteurs pointés du doigt au Québec sont les mêmes que les deux millions installés par le distributeur d’électricité PG&E en Californie. Depuis l’installation des compteurs intelligents, de nombreux résidents se disent aux prises avec des problèmes de santé, dont des maux de tête, des bourdonnements d’oreille, des nausées, des acouphènes et des troubles cardiaques. Deux mille plaintes ont été déposées. Des collectifs Stop Smart Meters (Stop aux compteurs intelligents) se sont créés ces derniers mois en Californie et dans une vingtaine d’autres États, multipliant les manifestations et actions de blocage des véhicules de PG&E. « Les nouveaux compteurs dits intelligents émettent plus de rayonnements que les téléphones mobiles »,témoigne une militante dans le New York Times. « Avec les téléphones mobiles, vous pouvez choisir de ne pas en avoir, ou de l’éteindre lorsque vous ne l’utilisez pas. Mais avec ce nouveau compteur, vous n’avez pas le choix, c’est de façon constante, on vous l’impose, vous ne pouvez pas l’éteindre. »

Bombardement électromagnétique

Le comté de Santa Cruz, en Californie, a fini par décréter fin janvier un moratoire sur l’implantation de ces compteurs. Cette décision s’appuie sur un rapport [7] commandé en décembre 2011 au médecin Poki Stewart Namkung, l’officier de la santé publique du comté. L’exposition aux radiofréquences serait cumulative, notamment en raison du bombardement croissant auquel toute personne en milieu urbain est désormais la victime involontaire.

Le rapport relève, entre autres effets biologiques reconnus des radiofréquences, « une perméabilité accrue de la barrière hémato-encéphalique du cerveau (Eberhardt, 2008), des effets négatifs sur la qualité du sperme, des lésions de la double échelle de l’ADN qui peuvent déclencher un cancer (Phillips, 2011), l’activation du gène de stress comme s’il réagissait à une toxine (Blank, 2011), ainsi qu’une altération du métabolisme du glucose dans le cerveau (Volkow, 2011) ». Autant d’effets potentiels sérieux qui ont conduit le Dr Namkung à recommander l’application du principe de précaution.

Interdictions d’installation et sanctions financières

Le moratoire adopté par le comté de Santa Cruz s’inscrit dans un mouvement de contestation beaucoup plus large. On compte à ce jour 9 autres comtés et 38 villes en Californie ayant adopté des résolutions qui considèrent illégale l’installation des compteurs intelligents au sein de leur juridiction [8]. Début février, la Commission des services publics de Californie a ainsi autorisé les clients de la société PG&E à refuser l’installation dans leur résidence des compteurs intelligents. Ces clients pourront soit conserver leur ancien compteur analogique, soit accepter l’installation d’un compteur électronique multifonctions dont on aura désactivé l’émetteur qui permet de transférer les données.

Cette décision est néanmoins assortie d’une sanction financière. Alors que le relevé de consommation ne coûtait rien jusque-là, la Commission autorise désormais le distributeur à imposer des frais initiaux de 75 $ et des frais mensuels de 10 $ – respectivement 10 $ et 5 $ pour les personnes à faibles revenus. Le combat est loin d’être terminé puisque de nombreux abonnés sont catégoriquement opposés à payer ces frais qui, disent-ils, reviennent à de l’extorsion de fonds. Environ 90 000 abonnés ont déjà indiqué à la société PG&E qu’ils refusaient l’installation des compteurs intelligents chez eux.

« Aux Pays-Bas, on est davantage en avance dans le dossier car les citoyens peuvent, sur une base volontaire et sans pénalité, conserver les compteurs mécaniques », rapporte la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique. Selon The Telegraph, la Grande-Bretagne songerait, elle aussi, à permettre aux usagers de se retirer de son programme de modernisation des compteurs. Bien que le gouvernement britannique projette l’installation de 53 millions de compteurs intelligents entre 2014 et 2019, le mouvement ralentit du fait des craintes des usagers relatives aux radiofréquences. Le ministre de l’Énergie, Charles Hendry, a ainsi récemmentdéclaré que le gouvernement « ne rendrait pas les compteurs intelligents obligatoires ».

Une technologie en France non exempte de risques sanitaires

En France, des associations comme Robin des toits et Next-Up s’inquiètent des effets potentiellement nocifs sur la santé en raison des ondes émises par les nouveaux compteurs électriques. Certes, les technologies utilisées aux États-Unis et au Canada pour permettre la communication du compteur sont différentes de celles utilisées en France. « Aux États-Unis, précise Étienne Cendrier, porte-parole de Robin des toits, les nouveaux compteurs ne fonctionnent qu’avec des radiofréquences. En France, on va essentiellement passer par du CPL, c’est-à-dire du courant porteur en ligne. » Les données émises par le compteur seront donc transportées via les lignes électriques existantes.

Mais la technologie CPL, qui superpose au courant électrique alternatif de 50 Hz (hertz) un signal à plus haute fréquence, n’est pas exempte de risques sanitaires car les câbles électriques actuels ne seraient pas aux normes CPL. « Les câbles du réseau électrique n’ont pas été conçus à l’origine pour transporter des signaux hautes fréquences, précise l’association Next-Up. Si ERDF veut déployer le Linky, elle doit installer des câbles blindés qui n’irradient pas de hautes fréquences. » Autre solution alternative préconisée par Robin des toits : le raccordement du parc de compteurs actuels en filaire ou en fibre optique.

Totale absence d’études…

Une fois rassemblées dans un concentrateur, les données sont ensuite envoyées à un centre de traitement par la norme GPRS, la même que celle utilisée dans la téléphonie mobile. Or, les ondes électromagnétiques viennent d’être classées par l’Organisation mondiale de la santé dans la catégorie 2B, c’est-à-dire « des agents peut-être cancérigènes pour l’homme ».« À l’occasion de l’expérimentation menée par ERDF en Indre-et-Loire, plusieurs personnes sur place se sont plaintes de nuisances, relève Étienne Cendrier. C’est de l’ordre du déclaratif, mais aucune étude d’impact sanitaire n’a été menée pour approfondir cette question. »

Craignant la mise en danger des personnes électrosensibles, Robin des toits n’envisage pourtant pas de se tourner vers l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, en vue de mener des tests sur les compteurs et concentrateurs installés. Car, depuis la publication du rapport sur les radiofréquences, en octobre 2009, rien n’a été fait dans ce domaine par cette agence. Contactée par Basta !, l’Anses n’a pas été en mesure d’apporter des précisions sur ce thème. « C’est une véritable course de lenteur », dénonce Étienne Cendrier. Ce manquement total au principe de précaution a conduit Robin des toits à déposer fin 2011 un recours au Conseil d’État, qui dispose d’un an pour l’examiner. Avec le compteur Linky, Éric Besson s’apprête à refiler un cadeau empoisonné au prochain gouvernement.

Sophie Chapelle

[1] Lire à ce sujet Le Nouveau Compteur électrique Linky : plus cher, plus intrusif, mais pas écologique.

[2] Dario Carluccio et Stephan Brinkhaus ont présenté les résultats de leurs recherches à l’occasion de la 28e édition du Chaos Computing Congress, le rendez-vous annuel de la scène hacker internationale.

[3] Selon l’article L 322-4 du code de l’énergie.

[4] Ce recours est aussi engagé par le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (Sieil), où s’est déroulée une partie de l’expérimentation du compteur Linky menée par ERDF.

[5] Lire à ce sujet Le compteur électrique « intelligent » : outil écolo ou mouchard social ?

[6] Lire la résolution adoptée par la Ville de Saint-Colomban au Québec

[7] Lire le rapport (en anglais).

[8] Voir la liste mise à jour sur le site Stop Smart Meters.

---

AUTRES ARTICLES RÉCENTS

13 000 signatures pour un moratoire sur les compteurs intelligents (22 février 2012)
http://monteregieweb.com/main+fr+01_300+13_000_signatures_pour_un_moratoire_sur_les_compteurs_intelligents.html?ArticleID=746384&JournalID
La Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (CQLPE) a salué le dépôt par le député Amir Khadir de deux pétitions signées au total par plus de 13 000 personnes, demandant un moratoire sur le projet d’installation de compteurs nouvelle génération par Hydro-Québec.Ces pétitions adressées à l’Assemblée nationale invoquent le fait qu’Hydro-Québec veut imposer à ses abonnés ces nouveaux compteurs sans avoir demandé leur assentiment, ce qui «constitue une grave atteinte à leur liberté de choix». De plus, les radiations électromagnétiques émanant de l’émetteur-récepteur des compteurs contribueraient à déclencher une kyrielle de problèmes de santé, peut-on lire dans la pétition.Pour la CQLPE, le nombre élevé de signataires des pétitions envoie le message clair « qu’Hydro-Québec n’a pas l’acceptabilité sociale requise pour aller de l’avant avec ce projet dans sa forme actuelle ».« Ce résultat démontre aux dirigeants d’Hydro-Québec que les citoyens qui craignent les risques pour la santé des compteurs à radiofréquences ne sont pas que quelques marginaux, a précisé jeudi par voie de communiqué la CQLPE. L’inquiétude est généralisée et Hydro-Québec ne peut pas faire comme si les craintes de la population n’existaient pas.» La Régie de l’énergie du Québec doit décider lors d’audiences dans les prochaines semaines si elle accepte le projet de compteurs nouvelle génération de la société d’État. La CQLPE surveillera les travaux afin de s’assurer que les préoccupations des citoyens soient prises en considération.

438 antennes sur les toits de 21 établissements de santé
http://www.ledevoir.com/societe/sante/343435/438-antennes-sur-les-toits-de-21-etablissements-de-sante
(Version intégrale de cet article ICI)

Plusieurs antennes cellulaires sur les toits des édifices de la région
http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/02/24/002-cellulaire-ondes-toits.shtml

Compteurs intelligents d'Hydro-Québec : Des clients affectés
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2012/02/20120227-180839.html
(Avec un reportage vidéo - 27 février 2012)

Radiofréquences : parfois nocives, parfois bénéfiques
http://www.facebook.com/notes/marie-eve-doré/radiofréquences-parfois-nocives-parfois-bénéfiques/303474953045590

ETUDE américaine sur l'EHS : preuve du syndrome neurologique et exclusion du rôle psychologique - 28/07/2011
http://www.robindestoits.org/ETUDE-americaine-sur-l-EHS-preuve-du-syndrome-neurologique-et-exclusion-du-role-psychologique-28-07-2011_a1467.html
Objectif : Nous avons cherché des preuves directes que la résistance à l'exposition aiguë à un environnement de champs électromagnétiques pourrait induire des réactions somatiques par rapport à l’hyper sensibilité aux CEM. Méthode : Le sujet, une femme médecin auto-diagnostiquée avec une hyper sensibilité aux CEM, a été exposée à un champ électrique en moyenne de 300 V/m de 60 Hz (comparable à l'environnement typique d’une résistance aux CEM) lors de l’étude scientifique de provocation contrôlée et de l’étude comportementale. Résultats : Dans une procédure de provocation de CEM en double aveugle et spécialement conçue pour minimiser involontairement les signaux sensoriels, le sujet a développé des douleurs temporelles, des céphalées, des spasmes de contractions musculaires, et a eu une forte augmentation de son rythme cardiaque à plus de 100 après le début de l'exposition aux CEM. Les symptômes ont été causés principalement lors des transitions physiques (off-on et on-off) plutôt que la présence du champ électromagnétique, comme évalué en comparant la fréquence et la gravité des effets des champs EM pulsés et continus par rapport à une exposition fictive. Le sujet n'avait aucune perception consciente du champ à en juger par son incapacité à signaler sa présence le plus souvent que dans le contrôle simulé. Discussion : Le sujet a démontré statistiquement la fiabilité de ses réactions somatiques en réponse à l'exposition aux CEM subliminaux dans des conditions qui raisonnablement excluent un rôle causal des processus psychologiques. Conclusion : L'hyper sensibilité aux CEM peut se produire dans un authentique environnement de champs électromagnétiques et induire un syndrome neurologique. VERSION ORIGINALE ANGLAISE: Electromagnetic hypersensitivity: evidence for a novel neurological syndrome

Électrosmog, 1 de 2 Maison saine (2e partie ICI)
http://www.dailymotion.com/video/xaup1g_electrosmog-1-de-2-maison-saine_news
Émission sur les micro-ondes et les champs magnétiques diffusée par TVBL le 15 octobre 2009

«Je vis un véritable calvaire»
http://www.lerefletdulac.com/Actualites/Actualite-regionale/2012-02-27/article-2906879/&laquoJe-vis-un-veritable-calvaire&raquo/1

Pierre Dionne Labelle partage l’inquiétude des citoyens (7 Février 2012 )
http://www.journallenord.com/Actualites/Politique/2012-02-07/article-2888678/Pierre-Dionne-Labelle-partage-l%26rsquoinquietude-des-citoyens/1
«Je trouve que le gouvernement a comme devoir de faire les études nécessaires pour rassurer la population,» soutient le député Pierre Dionne Labelle, qui partage l’inquiétude des citoyens de l’impact sur la santé des technologies à micro-ondes. Une inquiétude au sujet de l’impact sur la santé de la multiplication des antennes-relais et des appareils wi-fi, ainsi que du déploiement des nouveaux compteurs «intelligents» d’Hydro-Québec.«La population canadienne est exposée de plus en plus au rayonnement électromagnétique de radiofréquences. Or, il a été nettement démontré en Comité parlementaire sur la santé que la norme de Santé Canada (Code de sécurité 6) est basée sur la protection des effets thermiques des micro-ondes, et qu’elle ne prend pas en compte les effets biologiques du rayonnement, » dénonce le député. CLIP

---

Note: La traduction de cet article est disponible plus bas

From: http://stopsmartmeters.org/2012/02/29/collateral-damage-speaking-out-against-wireless-harm/

Collateral Damage: Speaking Out Against Wireless Harm

Posted on February 29, 2012

For those of you obsessed with your wireless technology, I need to ask–why are my children and I considered acceptable collateral damage so you can have your wireless convenience? Have you utterly lost your sense of humanity? Maybe you don’t feel any health effects (yet) from this technology, but many of us do–millions of us–and we are suffering. Do you not care? I want to know why you don’t care. I want to know why your wireless gadgets are worth more to you than my children’s health or my health or our lives. What in God’s name is so important about your texting that we have become inconsequential?

You wouldn’t force a child who is allergic to peanuts to live in a home filled with peanuts, would you? Would you force a peanut-allergic child to endure such a potentially deadly assault on their immune system? But Super WiFi, smart meters, WiFi, etc. are essentially doing just that to people like us who are sensitive. Perhaps you don’t acknowledge the problem because the radiation is invisible (you can at least SEE peanuts). Yet we are being bombarded by toxic radiation everywhere we go, whether we like it or not–and we have become inconsequential because you want what you want: your wireless convenience. I want to know why–even if you are seemingly unaffected by this technology–I want to know why you don’t care about those of us who ARE affected.

I want to know why you think it is okay for me to get severe migraines every time I have to go into a public place that uses WiFi. Nowadays, that means a debilitating migraine nearly every single day. I want to know why you think it is okay for my child to be drowning in his own mucus and struggling to breathe because his immune system goes berserk when he’s exposed to this radiation. I want to know why you think it is okay that my other child has profound memory loss, insomnia, and can’t think straight due to these frequencies. Or didn’t you know that pulsed microwave radiation (now classified as a Class 2B carcinogen) causes these symptoms??? Well now you know, and according to experts nearly 35% of the population (50% by 2017) is in the same boat as us with these or other symptoms (although most don’t even know what’s making them sick). I want to know why you are not speaking out on our behalf. Because now that you know, there is no excuse. You are, by your silence, saying it is okay for us to suffer. Please tell me how to explain to my children that you having wireless convenience is more important than their health or their lives. Please tell me as a mother how to cope with watching my children needlessly suffer. Try to put yourself in my shoes.

I don’t care if this technology is “popular” or if “everyone is using it”; this is not okay. It is not okay to say “well it’s not going away so you’ll just have to live with it.” Many of us who are sick from this radiation are now too ill to speak out. Many of us struggle just to find a safe place to live, shop, or go to school. We can’t even safely go to a doctor or a hospital without getting seriously ill because of WiFi exposure. There are electrosensitive people living in tents in the mountains and the deserts of our country because they can’t live anywhere else due to the amount of radiation in our communities.

I post info on this subject all the time. Some of you read it (thank you if you do), but I’m sure many of you don’t bother because you’re not affected (yet) or you haven’t figured out that your health problems are being caused by it. Or maybe you just don’t want to hear it because you love your wireless gadgets so much. But what about those of us who are fully aware this technology is making us sick? Do we not matter to you? Maybe it’s just easier for you to think we are imagining it. Well if you think you’re not affected, think again.
I don’t know about you, but I’m sick and tired of kids dying from leukemia, cancer, and brain tumors (are they perhaps sitting underneath a wireless access point at school? using a cell phone themselves? or just frying in Mom or Dad’s car while the parents use their cell phone?) Now, appallingly, I see parents giving their toddlers SmartPhones to keep them busy and help them “get through the day.” I am sick of cell towers going up outside schools and residential neighborhoods. I’m sick of Distributed Antenna System (DAS) units (the equivalent of a cell antenna) being installed on the telephone wires right outside people’s bedroom windows–and they don’t even know because the radiation is invisible.

I’m disgusted by the number of children being drugged for “ADHD” and “behavior problems” (how can they think or behave properly when bombarded by whole-body radiation from WiFi at school???) I’m sick of getting yet another phone call that my sister, my cousin, or my friend has breast cancer (oh that’s right, they have a wireless digital utility meter on their house, WiFi in their home/office, and/or they use a cell phone). I’m tired of hearing about my friends’ husbands dying from kidney and bladder cancer (can you say laptop???)

I want to know where all the bees have gone (they used to be EVERYWHERE when we were kids). I want to know how the hell we’re going to grow food if all the pollinators are dead! I’m tired of flocks of birds dropping dead out of the sky, and millions of bats (also pollinators) dying of mysterious fungal diseases (the immune system cannot function properly in the presence of these frequencies). If you think you’re not affected by all this, please think again.

Please care enough to acknowledge that this technology is essentially free license to commit genocide in slow motion against those of us who cannot tolerate these frequencies. And you or your child may be next if/when your body can’t tolerate it anymore either. So please have the moral fortitude and common human decency to do something about it, because those of us who are getting sick from it can’t do it alone anymore. We need your help. The problem has gotten too big and soon there will be no escaping it (see below–Super WiFi is on its way). If you are truly a human being, start acting like one. Please don’t accept what is happening to your fellow human beings. Please care about me and my kids and others like us. Please care about those who are being affected and don’t even realize it yet. Please do something about this.

It is not okay to essentially cripple and/or kill off an entire segment of the population for the sake of wireless convenience. We, as a species, should be better than that.

If you’ve gotten this far, thanks for reading. And if you agree, pass it on.

---

Traduction sommaire de Jean Hudon

Dommages collatéraux : Dénonciation des méfaits du sans fil

29 Février 2012

À ceux d'entre vous qui êtes obsédés par toutes vos technologies sans fil, je dois demander : pourquoi mes enfants et moi-même sommes-nous considérés comme des dommages collatéraux acceptables pour que vous puissiez profiter à votre guise des technologies sans fil? Avez-vous tout à fait perdu votre sens de l'humanité? Peut-être ne sentez-vous pas (du moins pas encore) les effets sur la santé de cette technologie, mais beaucoup d'entre nous - des millions d'entre nous - en souffrent déjà. Cela ne vous inquiète-t-il pas? Je veux savoir pourquoi vous ne vous en souciez pas. Je veux savoir pourquoi vos gadgets sans fil ont plus de valeur pour vous que la santé de mes enfants ou mon état de santé ou nos vies. Au nom du ciel, qu'est-ce qui est si important avec vos textos pour que nous soyons devenus sans importance à vos yeux?

Vous ne voudriez pas forcer un enfant qui est allergique aux arachides à vivre dans une maison remplie d'arachides, non? Souhaitez-vous forcer un enfant allergique aux arachides à supporter une telle agression, potentiellement mortelle, contre son système immunitaire? Nous imposer le super WiFi, les compteurs intelligents, le WiFi, etc est essentiellement la même chose pour des gens comme nous qui sont électrosensibles. Peut-être ne reconnaissez-vous pas l'existence de ce problème parce que ces rayonnements sont invisibles (vous pouvez au moins voir les arachides). Pourtant, nous sommes tous bombardés par des radiations toxiques partout où nous allons, qu'on le veuille ou non, et nous sommes tous devenus sans importance parce que vous voulez ce que vous voulez: la commodité du sans fil. Même si vous n'êtes apparemment pas affecté par cette technologie, je veux savoir pourquoi vous ne vous souciez pas de ceux d'entre nous qui sont touchés.

Je veux savoir pourquoi vous pensez qu'il est normal pour moi de devoir endurer des migraines sévères chaque fois que je dois aller dans un lieu public où il y a le WiFi. De nos jours, cela signifie une migraine invalidante presque tous les jours. Je veux savoir pourquoi vous pensez qu'il soit acceptable pour mon enfant de s'étouffer dans son propre mucus et d'avoir du mal à respirer parce que son système immunitaire devient détraqué quand il est exposé à ces rayonnements. Je veux savoir pourquoi vous pensez qu'il soit normal que mon autre enfant ait de graves pertes de mémoire, de l'insomnie, et ne puisse pas penser clairement à cause de ces radiofréquences. Ou bien, ne savez-vous pas que les rayonnements de micro-ondes pulsées (désormais classé comme un cancérogène 2B classe) sont les causes de ces symptômes?? Eh bien maintenant vous le savez, et selon les experts, c'est près de 35% de la population (50% en 2017) qui est dans le même bateau que nous avec de tels symptômes et bien d'autres (même si la plupart des gens ne savent même pas que c'est cela qui les rend malades). Je veux savoir pourquoi vous ne parlez pas en notre nom. Parce que maintenant que vous savez, il n'y a aucune excuse à ne pas le faire. Vous indiquez, par votre silence, qu'il est acceptable pour nous de souffrir. S'il vous plaît, dites-moi comment expliquer à mes enfants que votre usage des technologies sans fil est plus important que leur santé ou leur vie. S'il vous plaît, dites-moi en tant que mère comment endurer de devoir regarder mes enfants souffrir inutilement. Essayez de vous mettre à ma place.

Je me fous bien que cette technologie soit «populaire» ou que «tout le monde l'utilise». Ce n'est tout simplement pas acceptable. Il n'est pas correct de dire «eh bien ces technologies sont là pour rester et vous n'avez qu'à apprendre à vivre avec elles». Beaucoup d'entre nous qui sont malades à cause de ces rayonnements sont maintenant trop malades pour s'exprimer. Beaucoup d'entre nous luttent pour simplement trouver un endroit sûr où vivre, magasiner, ou bien aller à l'école. Nous ne pouvons même pas aller voir un médecin en toute sécurité ou entrer dans un hôpital sans tomber gravement malades à cause de l'exposition au WiFi. Il y a des gens électrosensibles qui doivent vivre dans des tentes dans les montagnes et les déserts de notre pays parce qu'ils ne peuvent vivre nulle part ailleurs en raison de la quantité de rayonnements dans nos villes.

Je diffuse tout le temps des infos à ce sujet. Certains d'entre vous les lisent (je vous en remercie si vous le faites), mais je suis sûr que nombre d'entre vous ne s'en soucient pas parce que vous n'êtes pas affecté (encore) ou que vous n'avez pas compris que vos problèmes de santé sont causés par ces technologies. Ou peut-être vous n'avez pas envie de le savoir parce que vous aimez tellement vos gadgets sans fil. Mais que dire de ceux d'entre nous qui sont pleinement conscients du fait que cette technologie nous rend malade? N'avons-nous pas d'importance pour vous? Peut-être que c'est simplement plus facile pour vous de penser que nous imaginons tout cela. Eh bien, si vous pensez que vous n'êtes pas affecté, détrompez-vous.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais je suis fatiguée d'entendre parler d'enfants qui meurent de leucémie, du cancer et de tumeurs cérébrales alors qu'ils sont peut-être assis sous une borne WiFi à l'école ... qu'eux-mêmes se servent d'un téléphone cellulaire... ou tout simplement qu'ils cuisent dans la voiture de maman ou de papa pendant que leurs parents utilisent leur téléphone cellulaire... Maintenant, comble de l'horreur, je vois des parents donner à leurs enfants en bas âge des SmartPhones pour les tenir occupés et les aider à passer le temps. Je suis écoeurée de voir des tours de téléphonie cellulaire apparaître près des écoles et dans des quartiers résidentiels. Je suis écoeurée de voir des systèmes d'antennes (DAS - l'équivalent d'une antenne cellulaire) être installés sur les fils téléphoniques juste à l'extérieur de la chambre de gens qui ne savent même pas ce qu'il subissent parce que ces rayonnements sont invisibles.

Je suis dégoûtée par le nombre d'enfants drogués pour cause de TDAH (Trouble du déficit de l'attention) et de problèmes de comportement (comment peuvent-ils penser ou se comporter correctement lorsque l'ensemble de leur corps est bombardé par des rayonnements Wi-Fi à l'école??). Je suis folle de rage de recevoir encore un autre appel téléphonique m'informant que ma soeur, ma cousine, ou mon amie a un cancer du sein (oh! c'est vrai, elles ont un compteur intelligent sur leur maison, le WiFi à leur maison et au bureau, et/ou elles utilisent un téléphone cellulaire). Je suis fatiguée d'entendre parler que les maris de mes amies meurent du cancer du rein ou de la vessie (sans doute causé par leur ordinateur portable).

Je veux savoir où sont passées toutes les abeilles (on avait l'habitude d'en voir partout quand nous étions jeunes). Je veux savoir comment nous allons faire pousser des aliments si tous les insectes pollinisateurs sont morts! Je suis fatiguée des bandes d'oiseaux tombant morts du ciel, et des millions de chauves-souris (aussi des pollinisateurs) en train de mourir de mystérieux maladies fongiques (le système immunitaire ne peut pas fonctionner correctement en présence de ces fréquences). Si vous pensez que vous n'êtes pas affecté par tout cela, s'il vous plaît détrompez-vous.

Il ne suffit pas de reconnaître que cette technologie revient essentiellement à donner le droit de commettre un génocide au ralenti contre ceux d'entre nous qui ne peuvent tolérer ces fréquences. Et vous ou votre enfant pourraient être les prochains sur la liste, dès que votre corps ne pourra plus les tolérer. Alors s'il vous plaît, ayez le courage moral et la décence humaine de faire quelque chose, parce que ceux d'entre nous qui tombent malades à cause de cela ne peuvent pas le faire seuls. Nous avons besoin de votre aide. Le problème est devenu trop grand et bientôt il n'y aura pas moyen d'y échapper. Si vous êtes vraiment un être humain, commencez à vous comporter comme tel. S'il vous plaît, n'acceptez pas ce qui arrive à vos frères humains. S'il vous plaît, souciez-vous de moi et de mes enfants et des autres qui comme nous souffrent le martyr. S'il vous plaît, préoccupez-vous de ceux qui sont touchés et qui ne le réalisent même pas encore. S'il vous plaît, faites quelque chose à ce sujet.

Il n'est pas acceptable de paralyser et/ou de tuer un pan entier de la population parce que les technologies sans fil sont commodes et pratiques. Nous devrions faire mieux que cela.

Si vous avez lu cela jusqu'ici, merci de l'avoir fait. Et si vous êtes d'accord, faites circuler ce texte.

---

À voir aussi...

Weep News - fréquentes compilations sur les technologies sans fil
http://weepnews.blogspot.com/
Les Weep News sont maintenant archivées sur le Web. Les consulter souvent ou bien vous abonner en le demandant à Martin Weatherall (martinwea@rogers.com)

Protect Yourself From Digital Utility Meters (Feb 16, 2012) Dynamite video
http://www.youtube.com/watch?v=9WeDtQ7sXHU
Do not sucker for costly "Opt-Out" programs. IT'S EXTORTION! Utility companies have blind-sided their customers with digital meters that are harmful, dangerous, invasive and unlawful. Here are some ways for utility customers to protect themselves. More solutions are available at freedomtaker.com

Palo Alto Municipal Utility District Rejects Smart Meters — Now Fifty Local Governments in California Say No
http://stopsmartmeters.org/2012/02/22/palo-alto-municipal-utility-district-rejects-smart-meters-now-fifty-local-governments-in-california-say-no/

White Space Wifi
http://www.magdahavas.com/white-spaces-super-wifi-and-potentially-dangerous/

Super 5G WiFi
http://stopsmartmetersirvine.com/2012/02/14/faster-than-a-speeding-bullet-more-powerful-than-a-locomotive-able-to-leap-tall-buildings-in-a-single-radioactive-bound-its-a-bird-its-a-plane-its-wi-fi-5g/

The Coming WiFi Revolution, a planet bathed in WiFi
http://dtcreports.com/blog.aspx?q=Blog/2012/2012-01-01/4784132951908494698

Cell Phone Use Reduces Empathy for Others
http://healthland.time.com/2012/02/20/is-your-cell-phone-making-you-a-jerk/

A call to resist the saturation of residential neighborhoods with wireless broadband antennas (DAS)
http://www.scarsdale10583.com/201202282286/shout-it-out/wake-up-westchester-why-people-need-to-band-together-to-stop-das-rollout-now.html

Cell Phone Radiation Impacts Male Fertility
http://www.psr.org/environment-and-health/environmental-health-policy-institute/responses/male-mediated-teratogens.html

Cell Phone Use Harms Unborn Babies
http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2012/02/23/should-pregnant-women-avoid-using-cell-phones.aspx

Wired and Tired: Electronics and Sleep Disturbance in Children
http://www.psychologytoday.com/blog/mental-wealth/201103/wired-and-tired-electronics-and-sleep-disturbance-in-children

28 Feb 2012: Smart Meter Film update - Josh del Sol
http://www.youtube.com/watch?v=vYcvfBomx6w
Video update from Josh: SM film production, funding & news! Latest news at http://www.facebook.com/smartmeterfilm

Smart Meters: Why Opt Out?
http://smartmeterfilm.com/documents/smart-meters-Why-Opt-Out.pdf

Rocket lifts off with 3G military communications (Feb 27, 2012) A cellphone tower in the sky
http://www.reuters.com/article/2012/02/27/us-space-satellite-idUSTRE81N21G20120227
(Reuters) - An unmanned Atlas 5 rocket blasted off from Cape Canaveral Air Force Station on Friday carrying the first satellite in a new military network designed to give cellphone-like 3G communications to troops on the move. (...) The system is "basically like a cellphone tower in the sky," added Mark Pasquale, MUOS program manager and vice president with satellite builder Lockheed Martin."You can think of the handheld user terminals as robust, rugged smartphones," he said.MUOS voice, video and data services will be available to users whether they are in vehicles, ships, submarines, aircraft or simply on foot, though that cell phone-like capability probably won't come until next summer. (...) Overall, MUOS is designed to provide military users 10 times more communications capability over existing systems, including simultaneous voice, video and data.Weighing nearly 15,000 pounds (6,804 kg), MUOS-1 is the heaviest satellite launched to date by an Atlas rocket, which is built and flown by United Launch Alliance, a partnership of Boeing and Lockheed Martin.The MUOS network, including launch vehicles, will cost the U.S. military more than $5.3 billion.

Despite protests of teachers, schools will install wireless Internet (February, 23, 2012)
http://www.kitchenerpost.ca/news/despite-protests-of-teachers-schools-will-install-wireless-internet/

Microwave radiation dangers in your home
http://www.youtube.com/watch?v=aAnrmJ3un1g
Magda Havas demonstrates how WiFi connects your laptop, iPhone and iPad to the internet via microwave radiation. You will also learn how WiFi base stations, portable phones and baby monitors constantly radiate microwave radiation. The Swiss Government feels that all of these devices have the potential to do great harm if used incorrectly and warn their citizens.

TEXANS DEMAND FREEDOM FROM SMART METERS
http://www.wnd.com/2012/02/texans-demand-freedom-from-smart-meters/
Petition asks state to impose 'permanent prohibition'

Thousands opt out of PG&E Smart Meter program (February 21st, 2012)
http://www.watchsonomacounty.com/2012/02/county/thousands-opt-out-of-pge-smartmeter-program/
About 4,400 PG&E Co. customers opted out of the utility’s controversial SmartMeter program in the two weeks after state regulators first gave them the choice. CLIP

“Scientists Lied About Enquired Data in Largest Study on Mobile Phone Brain Tumour Risks” (February 22, 2012)
http://electromagnetichealth.org/electromagnetic-health-blog/article-mn/
The largest research effort so far on brain tumour risks from mobile phone use is the international Interphone study, coordinated by the WHO’s Cancer Research Institute , IARC. The study has been severely criticized for ignoring common sources of exposure to radio frequency radiation, other than the mobile phones. Obtained copies of the questionnaire used in the study reveal that the scientists had in fact enquired about exposure to the widely used cordless phones, which they had previously claimed they didn’t. The results of these data are still kept in the dark. CLIP

Smart meters to proliferate in 2012
http://www.fiercesmartgrid.com/story/smart-meters-proliferate-2012/2012-02-07
More than 52 million smart meters will be installed in the U.S. by the end of 2012, according to the findings in Zpryme's "Smart Grid Executive Survey 2012.

HEALTH CANADA WARNS SMART METERS Part 1
http://www.youtube.com/watch?v=3C5RJT5fjdc
HEALTH CANADA WARNS AGAINST RADIO FREQUENCY RADIATION AND IGNORES SMART METERS

HEALTH CANADA WARNS SMART METERS Part 2
http://www.youtube.com/watch?v=30BLHJj6aLo

More Deadly Smart Meter Horrors - Wake Up! (2-27-12)
http://www.rense.com/general95/mresmm.html
I just heard the news that smart meters will begin being installed in Santa Barbara, starting next month. We've had them in my neighborhood now for more than a year, and I gradually became quite ill from them, much like the 'boiled frogs' who don't notice at first that the temperature of the water is increasing. By the time I got my local utility, PG&E, to remove the smart meters from my house, I'd come down with some sixteen smart-meter-related symptoms, including: sleeplessness, ringing in the ears, nosebleeds, migraines, muscle tremors, heart palpitations, nausea, and blurred vision. I now realize I need my neighbors to also opt out, because the smart meters emit microwave radiation that extends out in a one mile radius, with so much radiation it's like living between 200 and 600 feet away from a cell phone tower. CLIP

Smart meters blamed for hydro bill spikes(Feb. 29, 2012) http://www.ctvbc.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20120228/bc_steele_hydro_bills_120228/20120228/

Problème de mesure visant les compteurs d’électricité dotés d’une fonction de blocage
http://www.ic.gc.ca/eic/site/mc-mc.nsf/fra/lm04522.html