Le 19 juillet 2016

Bulletin Express #7 : Hydro-Québec met de l'eau dans son vin & diverses autres nouvelles



Bonjour !

Je recommande vivement à votre attention le résumé que j'ai fait ci-après de la demande déposée le 8 juillet dernier par Hydro-Québec à la Régie de l'énergie, ce qui justifie le titre de ce bulletin, soit le fait qu'Hydro-Québec met de l'eau dans son vin. À ce qui est indiqué plus bas, j'aimerais ajouter le fait que, selon les informations dont je dispose, Hydro-Québec a également demandé à la Régie de l'énergie de ne faire désormais la relève sur place des compteurs non communicants qu'une seule fois par année. Ainsi, contrairement à ce que je mentionnais dans le précédent bulletin, au lieu d'augmenter de 5$ à 7$/mois le frais mensuel de relève de ces compteurs tel qu'Hydro le demandait précédemment, ce frais passerait, si la Régie entérine cette demande, à 2.75$/mois, soit 33$ par année. Ce sera ce même frais qui s'appliquera pour les compteurs électromécaniques à compter du 1er août, si la Régie accorde alors une approbation provisoire là-dessus. Comme vous le verrez ci-après, à ce frais s'ajouterait aussi le même frais d'installation de 85$ exigé pour les compteurs non-communicants. Pour suivre ce dossier et prendre connaissance de la décision dès qu'elle sera rendue, le cas échéant, voir HQD - Demande relative à la modification des conditions de service d'électricité et des frais afférents. Merci d'en informer toutes les personnes que cela pourrait intéresser en leur recommandant par exemple le lien vers ce bulletin archivé à http://www.cqlpe.ca/Bulletins/BulletinExpress7.htm

Par ailleurs, nous avons appris le 13 juillet dernier que le recours collectif que des groupes d'opposants tentaient de lancer depuis plus de 2 ans en Colombie-Britannique contre BC Hydro au sujet des compteurs 'intelligents', y a été rejetée par la juge chargée de statuer à ce sujet. Tous les détails via Smart meter class action lawsuit against BC Hydro denied. Il était prévisible selon moi que cette requête en recours collectif soit rejetée car elle s'appuyait sur la Charte canadienne des droits et libertés, une approche qui n'offrait que très peu de chances de réussite. C'est le quatrième échec subi devant divers tribunaux par les opposants en Colombie-Britannique. Selon la juge, cette décision ne ferme pas la porte à d'autres tentatives – individuelles cette fois. Un mot en ce qui concerne celui (dont je ne m'occupe plus) intenté au Québec à l'instigation de M. Marcel Durand: une décision finale sur sa recevabilité sera rendue incessamment. Une troisième version de la requête a été déposée le 30 juin dernier (les parties soulignées sont les parties amendées ou ajoutées).

Bonne lecture !

Jean Hudon
Webmestre CQLPE

Ce Bulletin Express #7 est archivé à http://www.cqlpe.ca/Bulletins/BulletinExpress7.htm

Rappel : Pétition à signer... Le Wi-Fi à l'école : Donnez le CHOIX !

ABONNEMENT GRATUIT À CE BULLETIN : Si vous recevez une copie de ce bulletin, et aimeriez vous y abonner, il suffit d'envoyer un courriel à info@cqlpe.ca en inscrivant 'Abonnez-moi au bulletin' comme sujet de votre courriel. Si vous ne désirez plus y être abonné-e, il suffit de le demander à la même adresse de courriel. Pour accéder aux précédents bulletins, aller à http://www.cqlpe.ca/Bulletin.htm




Demande déposée le 8 juillet par Hydro-Québec à la Régie de l'énergie

http://publicsde.regie-energie.qc.ca/projets/366/DocPrj/R-3964-2016-B-0059-Demande-Dem-2016_07_08.pdf
En lisant cette demande (au lien ci-dessus), on y apprend que « Le déploiement massif du projet LAD est terminé. Malgré ceci, environ 129 000 compteurs demeurent inaccessibles pour différentes raisons », ce qui correspond à nos estimations... et à cela il faut ajouter les 77,105 compteurs non communicants installés en date du 31 mars dernier, un total qui doit maintenant dépasser les 90,000 non communicants pour un grand total de 219,000 compteurs - ce qui représente un taux de refus du compteur 'intelligent' de presque 6% (sur 3,8 millions de clients résidentiels), un record mondial comme taux de refus de cette technologie des plus dangereuses à tous égards. Hydro indique dans ce document du 8 juillet ne pas vouloir couper le courant aux clients refusant l'accès à leur compteur électromécanique - le motif étant, tel qu'indiqué en page 6, que « Le Distributeur ne serait pas en mesure de procéder rapidement à l’interruption du service d’une telle quantité d’installations électriques. Ni le Distributeur ni la clientèle n’ont intérêt à ce qu'une interruption de service massive soit pratiquée sur ces installations électriques. » Hydro-Québec demande donc à la Régie la permission immédiate de charger à ces clients les frais initiaux d'installation, aussi appelé un frais d'intervention même si aucune installation n'a réellement eu lieu, l'argument invoqué étant que « La négligence ou le refus d’accès ne devraient pas être récompensés par une immunité d’application des frais liés à l'option de compteur non communicant », de sorte que l'application de ce frais pour un service fantôme servirait carrément à punir ces clients – au lieu de les 'récompenser' – et cela servirait aussi de moyen de pression ou de chantage pour tenter de les faire céder, mais c'est quand même mieux que de se faire couper le courant... Précisons néanmoins que dans sa demande Hydro indique aussi que « le Distributeur ne facturera pas de nouveau les frais initiaux d’installation lorsque viendra le temps de changer le compteur, soit que son sceau arrivera à échéance ou toute autre raison nécessitant son changement, par un compteur non communicant. » un assouplissement remarquable, car Hydro précise ainsi ne plus vouloir à tout prix imposer son compteur 'intelligent' aux clients ayant eu la sagesse de le refuser. De plus, Hydro demande à pouvoir leur charger les frais mensuels de relève – ce qui est au fond assez normal, car pour le moment ce sont l'ensemble des autres clients qui supportent indirectement – dans la vision comptable d'Hydro – le coût de la relève de ces anciens compteurs. De plus, on y apprend qu'Hydro a mené un projet pilote auprès de 600 clients récalcitrants qui n'avaient jamais communiqué leurs motifs de refus à Hydro, et que 30% ont finalement cédé et donné accès à leur compteur. Si la Régie accepte de modifier provisoirement les Conditions de service – en attendant la décision finale qui viendra plusieurs mois après les audiences publiques prévues pour le mois d'octobre prochain, où la Régie se verra notamment demander par un des 17 intervenants de statuer sur la possibilité d'offrir officiellement le compteur électromécanique comme 2e option de retrait, s'il est démontré que de tels compteurs, possédant la certification de Mesures Canada, et leurs pièces de rechange sont encore disponibles en quantité suffisante pour répondre à la demande – une lettre sera alors postée aux clients récalcitrants les avisant que ce frais d'installation et le frais mensuel de relève leur seront chargés à compter de 8 jours après l'envoi de cette lettre, à moins qu'ils acceptent entre-temps de donner l'accès à leur compteur et de laisser Hydro leur installer un compteur 'intelligent ou bien d'opter pour un non communicant. La décision est demandée pour le 1er août...

À noter aussi que tout au bas de cet autre document où Hydro répond aux questions des intervenants, Hydro met indirectement de la pression sur la Régie en précisant en réponse à la question suvante ...

« Dans l’éventualité où la Régie refusait la demande d’approbation provisoire, veuillez expliquer comment le Distributeur traitera les cas visés par cette demande. Veuillez notamment préciser les différentes étapes envisagées par le Distributeur afin de traiter la problématique des compteurs inaccessibles et des installations qui ne sont pas conformes. »

Réponse : « Dans l’éventualité où la Régie refuserait la demande du Distributeur, seule l’interruption de service d’électricité serait applicable selon les conditions de service actuelles pour les cas de refus d’accès ou de modifications requises par le client. Dans ces cas, le Distributeur octroierait au client un délai minimum de 8 jours suivant l’envoi de l’avis avant de procéder à une interruption de service. » CLIP




Note de Jean :
DES NOUVELLES DE STEVEN LAPERRIÈRE DU RAPLIQ AU SUJET DE CE QU'IL A APPRIS LORS D'UNE RÉCENTE SÉANCE DE TRAVAIL À LA RÉGIE ENTRE LES REPRÉSENTANTS D'HYDRO-QUÉBEC ET LES INTERVENANTS AUTORISÉS PAR LA RÉGIE DANS LE DOSSIER EN COURS. LA SÉANCE PUBLIQUE LÀ-DESSUS AURA LIEU EN OCTOBRE. JE LUI AVAIS DEMANDÉ DE ME RÉSUMER CELA AFIN QUE JE PUISSE DIFFUSER CES NOUVELLES

From: Steven Laperrière - RAPLIQ (steven.laperriere@gmail.com)
Date: 12 juillet 2016
Subject: Hydro et menaces de coupures d'électricité

Bonjour Jean,

Lors de ma participation à la séance de travail avec la Régie de l'Énergie et Hydro-Québec, j'ai posé la question à savoir pourquoi des clients d'Hydro (ayant barricadé leur compteur électro-mécanique) recevaient des lettres, très intimidantes et menaçantes, mentionnant que si les clients ne laissaient pas Hydro faire une inspection de leur compteur, l'électricité serait coupé dans les 10 ou 15 jours.

Voici la vraie histoire, selon Hydro, et je suis enclin à la croire:

Il y a une division "protection des revenus" chez Hydro. Cette division, lorsqu'elle suspecte qu'un client fraude, peut initier ce genre d'action sans que les dirigeants d'Hydro soient au courant.

C'est ce qui est arrivé. Des inspecteurs zélés, constatant les compteurs barricadés, ont conclus à une possibilité de fraude et ont agi selon leur méthodes habituelles.

Début juin, la direction d'Hydro est informée (je ne sais pas comment l'info leur est parvenue) et ordonne immédiatement que cessent ces mesures contre les clients qui ont des compteurs barricadés.

Conclusion: Pour savoir un peu comment fonctionne une grosse boîte, je peux croire qu'une telle chose arrive. Les mesures de la direction d'Hydro furent immédiates et sans équivoques.

Nous pouvons toujours nous poser la question: Pourquoi ces lettres après tout ce temps et croire que c'est une autre manoeuvre d'Hydro pour intimider, mais cette fois-ci, j'en doute franchement.

Enfin, voilà. J'aurai plus de choses à partager avec vous toutes et tous mais chaque chose en son temps. Je garde le focus sur les audiences à venir et sur les plaintes qui nous été confiées.

Steven Laperrière

PS:  Si vous recevez encore de ces lettres, datée du 23 juin et plus, svp, veuillez m'en informer. Merci.




Suggestion de Jean : Depuis quelques années, diverses personnes impliquées dans le mouvement et/ou devenues électrosensibles utilisent un complément explicatif et sensibilisant à leur signature courriel afin que les gens recevant leurs communications comprennent peut-être eux aussi la nécessité de prendre des précautions avec tout ce qui est sans fil. Le message est clair. Moi, je me protège contre ça. En faites-vous autant? Mais il y a aussi un second message sous-entendu. Face aux remarques désobligeantes, voire blessantes, de personnes sceptiques sur la réalité du mal dont souffrent les victimes des technologies sans fil, ces personnes affirment également ainsi le fait qu'elles ne s'exposent plus inutilement aux CEM. Si on transpose cela à la lutte contre le tabac ou l'alcool, c'est comme si elles affirmaient au monde: « Je ne fume plus et ne bois plus, et vous ne trouverez ni tabac ni alcool dans ma maison. »

Une bonne amie, Kathya Heppell, m'a fait parvenir une telle notice explicative de Pascal (SICEM@pascalmontreal.com), qui avait témoigné l'hiver dernier de sa situation dans l'émission des Francs Tireurs, une notice que Kathya a d'ailleurs contribué à fignoler. Je vous la présente à la fois à cause de son originalité et du fait qu'elle évoque aussi l'importance de ne pas perdre de vue les précieux contacts humains, sans bidule interposés et perpétuellement collé au nez, mais aussi en guise d'invitation à me faire parvenir vos propres créations originales, ce qui pourrait donner naissance à une collection que je pourrais ainsi mettre en ligne sur www.cqlpe.ca comme outil additionnel de sensibilisation pour ceux et celles qui n'ont pas encore compris qu'à force de jouer avec le feu électromagnétique on risque de se brûler gravement, voire même d'en perdre la vie – la nôtre et celles de nos êtres les plus chers.

« Ce courriel provient d'une famille libre d'antennes en tous genres. Comment vivre sans gadgets Wi-Fi ? Nous utilisons des technologies branchées et téléphones filaires. Et sur la route ? Nous nous branchons sur le contact humain. :-) This E-mail is from an antenna-free family. How to live without Wi-fi? We use wired technologies and corded phones. On the road? We connect with other human beings. :-) »

En voici quelques autres que j'ai vu passer...

De José Lévesque (levesque.jos@hotmail.ca) : « Envoyé par connexion 100% filaire et sécuritaire »

De Maria Acosta (Basses-Laurentides-refuse@videotron.ca) : « Envoyé de mon ordinateur câblé avec toutes les fonctions sans fil désactivées. Sent from my hardwired computer with all wireless functions turned OFF. Avant d’imprimer ce message SVP, confirmer que c’est nécessaire. Please consider the environment before printing. »

De Chantal Blais - en 2012 (calendulachantal@yahoo.ca) : « Une résidente de Magog, très inquiète pour sa santé et celle de tous les Québécois, qui est en situation de survie dans une cabane en bois à l’abri des ondes ! »

De Carl Blanchard (info@labyrinthemagog.ca) : « Propriétaire Labyrinthe Magog. Auteur-compositeur-interprète. Hypersensible environnemental aux champs électromagnétiques, aux produits chimiques et aux moisissures avec un des premiers diagnostiques au Québec. Militant pour la reconnaissance de l'électrosensibilité au Québec. Promoteur du projet ‘’Blank Zone’’ afin d’obtenir un territoire sans pollution pour accueillir les cas sévères et leurs familles au Québec. »




Le courriel suivant a été envoyé le 12 juillet dernier à redaction@lapresse.ca avec Cc à redaction@ledevoir.com, je@tva.ca, Alain Gravel (alain.gravel@radio-canada.ca), Journal de Montréal (transmission@journalmtl.com), Nouvelles TVA (nouvelles@tva.ca), Paul Arcand (arcand@985fm.ca), Michel Corbeil (MCorbeil@lesoleil.com), Glenn Wanamaker (glenn.wanamaker@cbc.ca), Normand Gemme (normand.gemme@985fm.ca), Anne Caroline Desplanques (anne-caroline.desplanques@quebecormedia.com), Jonathan Bernard et Sylvain Bouchard (studio@fm93.com), Élisabeth Fleury (efleury@lesoleil.com)

Aucun d'entre eux n'a donné suite à ce courriel...

D'importantes révélations sur les compteurs intelligents d'Hydro-Québec

Bonjour

Pourriez-vous svp faire suivre ce qui suit à votre journaliste LOUIS-SAMUEL PERRON qui a publié dans La Presse le 10 juillet l'article suivant:

Hausse des compteurs intelligents défectueux

Son article est bien loin de refléter la réalité, C'EST LE MOINS QU'ON PUISSE DIRE!

Les informations que je viens de recevoir (voir plus bas) viennent d'un informateur avec qui je suis en contact depuis près de 2 ans et dont je ne peux vous révéler le nom afin de protéger son identité. Je vous donnerai son adresse de courriel uniquement si vous êtes intéressé (sérieusement) à couvrir le désastre qui couve en secret dans la division des compteurs chez Hydro-Québec.

Le problème bien réel des hot sockets (surchauffe des embases de compteurs pouvant faire s'enflammer le compteur intelligent) est décrit dans...

Analog Meters Withstand "Hot Sockets" Better Than Smart Meters

et dans cet article publié dans un magazine de l'industrie des producteurs et distributeurs d'électricité

Hot Sockets: Ways Brooks Can Help Fight this Troubling Trend

Mon informateur mentionne que « Des employés travaillent toujours sur les " Hot sockets". Ils ont fait une quantité importante de tests en tous genres. » Cette information m'a été confirmée la semaine passée par une source indépendante - un sous-contracteur travaillant étroitement avec Hydro-Québec qui m'informait qu'Hydro a aussi commandé 3 études d'expertise indépendante pour essayer de mieux cerner le problème des hot sockets. C'est un problème majeur auquel l'ensemble de l'industrie est confrontée.

Pour en savoir plus sur les risques d'incendie des compteurs, examiner le contenu de http://www.cqlpe.ca/Bulletins/BulletinSpecialFeu.htm

Ce même sous-contracteur vend des Portable Meter Socket Jaw Tester

Hydro-Québec lui en a acheté un seul exemplaire m'a-t-il dit afin de vérifier ce produit. Il aurait fallu que les installateurs (formés à la hâte - 4 heures de "formation" seulement selon ce sous-contracteur - par Olameter - engagé par CapGemini pour se charger en réalité de la pose des compteurs 'intelligents' selon ce qu'il m'a affirmé) vérifie avec cet instrument la pression exercée par les mâchoires (les 4 pinces de métal dans lesquelles s'insèrent les broches mâles des compteurs) de TOUTES les embases avant d'y installer ces nouveaux compteurs, car avec la fatigue du métal au fil des ans et des changements successifs de compteurs, ces mâchoires peuvent ne plus serrer assez fort les pattes des nouveaux compteurs, elles-mêmes plus minces que celles des anciens compteurs à roulette, de sorte que des micro-arcs électriques apparaissent entre les points de contacts mal appuyés, ce qui dégage de la chaleur et fait chauffer les compteurs. C'est ça le problème des hot sockets.

De plus, il y a une possibilité, m'a-t-il expliqué, qu'à la longue les 4 écrous retenant dans l'embase les fils allant à la boîte d'entrée électrique se desserrent sous l'effet de l'alternance chaud (compteur exposé au soleil le jour) et froid (températures sous zéro la nuit en hiver), s'ils n'ont pas été serrés avec la pression (torque) requis au départ par l'électricien ayant installé l'embase du client. Cela peut aussi causer des mauvais contacts, sources de points chauds faisant surchauffer les compteurs électroniques en plastique pouvant s'enflammer et dont les composantes fragiles pouvent faire défaillance et s'enflammer aussi.

Bref, Hydro-Québec a une grosse patate chaude dans les mains et selon ce qu'explique mon informateur, la nouvelle direction du secteur des compteurs est incompétente pour gérer 'intelligemment' ces problèmes.

De grâce ne vous fiez pas au baratin des porte-paroles d'Hydro. Ils sont tous payés pour mentir. Accorder la moindre crédibilité dans un article ou un reportage à ce qu'ils racontent, c'est miner VOTRE propre crédibilité

Il est grand temps qu'une enquête en règle soit réalisée pour que la population comprenne que tous les compteurs et surtout évidemment ceux posés sur de vieilles embases (quoique certaines marques de nouvelles embases sont faites très "cheap" pour économiser sur le coût de fabrication selon le sous-contrateur à qui j'ai parlé - ce que confirme mon informateur ci-dessous), sont des bombes incendiaires à retardement qui peuvent s'enflammer à tout moment.

À moins de forcer l'ensemble des clients à payer plusieurs centaines de dollars pour faire inspecter leur embase et la faire remplacer au besoin (à un coût exorbitant que la plupart des clients vont refuser de payer puisque le risque d'incendie vient des nouveaux compteurs inflammables et de leur installation sans inspection par des jeunes formés à la hâte n'ayant aucunement la compétence d'un maître électricien), la meilleure solution serait de remettre des compteurs électromécaniques (Hydro en a encore semble-t-il un bon stock qui peuvent être lavés, reconditionnés et recalibrés par Oakville Hydro qui dessert toutes les compagnies d'électricité canadiennes pour ce type de service et General Electric pourrait possiblement redémarrer une ligne de production de son modèle I-170, approuvé par Mesures Canada, si une commande suffisamment importante lui était donnée) car ces compteurs à roulette ultra fiables étant en métal et en verre ne peuvent pas prendre feu peu importe l'état de l'embase. Bien sûr la plus forte résistance à cette solution viendra des dirigeants d'Hydro qui perdraient ainsi totalement la face - mais l'orgueil de ces dirigeants est-elle plus importante que la sécurité des 8 millions de Québécois ?

Chose sûre, il faut d'abord faire sortir le chat du sac et ça c'est VOTRE JOB les médias. Alors...

Jean Hudon
info@cqlpe.ca

VOICI DONC LE COURRIEL QUE JE VIENS DE RECEVOIR DE MON INFORMATEUR

Bonjour

1- J'ai obtenu confirmation qu'HQ a effectivement acheté des compteurs 1ère génération C1S pour faire taire les critiques durant l'implantation massive des compteurs intelligents. Je suis très surpris de ça, ça ne leur ressemble pas d'agir de même. C'était cependant à ce point temporaire qu'ils ne se sont pas donner la peine d'inscrire le compteur sur leur site internet. Seul le C1SR y est inscrit.
On sait maintenant avec la demande à la Régie qu'ils vont les éliminer assez rapidement.

[Note de Jean: Ce que mon informateur prétend ci-dessus sur l'éventuelle élimination des compteurs C1S non communicants est incorrect car ce n'est nullement ce qu'Hydro demande à la Régie. N'en tenez pas compte. Il y a toutefois une incertitude qui plane sur la manière dont les données de consommation de ces compteurs sont relevées - soit visuellement face au compteur ou par une méthode sans fil à courte distance selon certaines hypothèses.]

2- Concernant les 4,300 compteurs retirés dernièrement, j'ai expertisé quelques compteurs de ce même modèle mais dans le 120V/10A et non pas ceux de 350V. Je n'ai jamais vu un compteur affecté par le problème rapporté, probablement du fait que les compteurs à 120V étaient raccordés à des transfos de tension et courant, ce qui les isolaient en quelque sorte des surtensions du réseau.
Mais ça ne fait que confirmer qu'un compteur directement relié aux tensions du réseau va exploser sur des surtensions.

3- Ça ne va pas bien à HQ dans le département des compteurs. Des changements de gestionnaires en sont à l'origine. Ces gestionnaires qui n'ont aucune compétence en électricité ont pris des décisions qui vont avoir d'importantes répercussions dans l'avenir. Au fil du temps et avec l'expérience, des procédures ont été introduites pour pallier à toutes sortes de difficultés. Or les patrons en éliminent certaines. Peut-être par manque de personnel ou peut-être parce que justement ils ne connaissent rien des conséquences que ça va avoir.

4- Plusieurs nouveaux modèles de compteurs ont été acheté dans les dernières années et la plupart présentent des défectuosités de tous genres.

Entre autres, 40,000 compteurs intelligents sont défectueux au niveau communication et ça ce n'est que l'un des problèmes. Ils n'ont pas les effectifs pour régler rapidement tous les problèmes. Ils sont complètement débordés.

5- Plusieurs très bons employés d'expérience sont insatisfait de la gestion et de ce qui se passe. Ils savent très bien que ça se détériore à vitesse grand V au niveau qualité mais ils ne peuvent rien faire, c'est pas eux les boss.

6- Des employés travaillent toujours sur les " Hot sockets". Ils ont fait une quantité importante de tests en tous genres. Ils ont aussi testé sur le terrain une certaine quantité d'embases de clients.
Le résultat : absolument catastrophique, 50% des boîtes des abonnés sont dangereuses.
Le fait que les anciens compteurs aient l'arrière du compteur en bakelite a fait qu'ils ont agi en atténuateur et camouflé le mauvais état des boîtes des clients.

Ils ont aussi découvert que la température variait dans le temps, plus chaud moins chaud, ce qui a eu pour effet d'affaiblir les matériaux de l'embase avec le temps.

L'équipement du client est trop vieux, ça dépasse 30 ans dans la plupart des cas et ça peut aller jusqu'à 60 ou 70 ans. De plus, il y a une question de qualité dans les matériaux. Prendre la boîte (embase) la moins chère veut dire une moins bonne qualité de matériel et de durabilité.

C'est tout pour le moment.




Enfin, voici une sélection d'autres nouvelles récentes parmi tout ce que j'ai publié sur le site de la CQLPE depuis le dernier bulletin le 16 juin dernier. Pour accéder à tout le reste, aller à http://www.cqlpe.ca/#DR, lien sur lequel vous êtes à nouveau invité-e à placer un signet et à visiter régulièrement pour être au courant des principaux développements... qui ne cessent d'affluer.

FCC Opens Up 5G Spectrum
(American public to be exposed to more "possibly carcinogenic" radiofrequency radiation as FCC approved 5G spectrum. -- Joel Moskowitz, an expert on radio frequency emissions with UC Berkeley, says there's barely any research on the health effects of 3G and 4G, much less 5G. He notes that a recent comprehensive government study showed a small but significant percentage of male rats exposed to lifelong 2G cell phone radiation developed cancerous or precancerous cells. "I don't think we should blindly plow ahead and unleash these new technologies on the public because we're experimenting with the public," he stresses. "We'd be saturating people's environments with this new form of man-made radiation." Current wireless devices range between 2.4 and 5 gigahertz of exposure. The FCC says the next generation would operate between 28 and 71 gigahertz. Moskowitz says 5G technology is more line-of-sight than current devices, so it would require millions of small transmitters just about everywhere, including on existing utility poles. Wheeler has called for limits on local cities' authority to regulate the siting of these transmitters. ... The Telecom Act of 1996 took away state and local governments' rights to limit antennas on health or environmental grounds. The health advocacy group ElectromagneticHealth.org says it is essential for that section of the Telecom Act to be repealed.)

Darkness dawns on the US as Wheeler's FCC moves the wireless sterilization agenda forward with 5G and Artemis full deployment
(FCC chief irradiator Tom Wheeler carrying out the most sinister agenda in human history-full deployment of a technology disguised as a blessing that is actually an agenda from the pit of hell-one designed to clandestinely sterilize humanity. ... This is what will be deployed on every building, stadium, mall, park, public building, school, street light, rooftop, tower, power pole and traffic signal everywhere after what happened today. 5G utilizes millimeter wave technology and millimeter wave emissions wreak havoc on your skin, absolutely destroying its ability to produce vitamin D. ... pCell technology is all about harnessing and combining radio signals, even interference to create extra wireless energy around each individual mobile device that follows the device wherever it goes, specifically into the laps of you and your children. Artemis systems create individual pCell bubbles of microwave energy around every wireless device all the time, which actually follow the device wherever it goes, with no escape, ensuring that the connection is never broken and the irradiation of the user is constant.)

5G - The microwave perspective - Technical article
(5G is widely seen as the generation of wireless that will enable cellular to expand into a completely new set of use, case, and vertical markets. While 5G is generally seen in technology that delivers ultrabroadband services, including HD and ultraHD video streaming, 5G technology will also enable cellular to enter the world of machines. It will contribute to autonomous vehicles and be used to connect millions of industrial sensors and a multitude of wearable consumer devices, to name a few applications. ... A segment of 5G is likely to operate on much higher frequencies - possibly up to millimeter waves - and will likely adopt new air interface technologies that are not backward compatible to LTE. ... Let's consider 5G access systems at microwave and millimeter wave frequencies. One of the major hurdles in implementing radio access at microwave frequency is overcoming the unfavorable propagation characteristics. Radio propagation at these frequencies is highly affected by atmospheric attenuation, rain, blockage (buildings, people, foliage), and reflections. ... Early in the cycle, it has been acknowledged that adaptive beamforming will be required to overcome the propagation challenges for access systems.)

5G Rollout Worries Wi-Fi Health Advocates
(FCC chair Tom Wheeler is pushing for adoption of 5G Wi-Fi router technology July 14 which need millions of mini cell towers potentially in every home and every room. Alarmed health advocates say Wheeler has provided no time for public comments or hearings. He described 5G at the National Press Club June 20, saying it is "a national priority." It was not mentioned on the FCC main page. Smartgridawareness.org says high-frequency 5G signals travel much faster but over shorter distances and cannot easily penetrate walls. "That means thousands—perhaps millions—of mini cell towers, or 'small cells' would be needed on top of every lamp post, every building, inside every home and potentially every room," it said. ... Smartgridawareness says "The drive towards 5G could make smart meter emissions look like almost nothing in comparison. We have no idea what the health consequences of 5G might be like but yet no one in industry or government seems concerned about that, not even a little bit." The site said Wheeler's proposal, called Spectrum Frontier, is being enacted without "regulation, thoughtful process, etc. This is about turning developers loose, completely, to create what they want. Absolute insanity." ... Martin Pall, Ph.D., biochemist at Washington State University, argues that because EMF heating is produced mainly by forces on singly charged groups in the aqueous phases of the cell, the safety guidelines/standards that allow people to be exposed to EMFs are 7.2 million times too high because they are using the wrong target. ... Microwave frequency EMFs attack four things that people value most, says Paul-- our health, brain function, integrity of our genomes and our ability to produce healthy offspring. Health advocates believe an autism epidemic is probably largely caused by EMF exposures although chemicals also have a role.)

Take Action Against 5 G NOW!!! The Proposed 5G Spectrum Frontiers is a Boon for Industry and a Devastation to Our Health
(5G will require cell transmitters on telephone poles everywhere. We need Citizens WORLDWIDE to contact the FCC and US Officials - July 13 is the deadline! NOTE: Lisez le récent discours de Tom Wheeler, chef du FCC et ancien chef-lobbyiste pour l'industrie des télécommunications. Il propose de donner carte blanche à l'industrie et offre une vision qui fait saliver tous les technophiles, soit tout ceux et celles qui ont un appareil mobile sans fil. Comme la 1G, 2G, 3G et 4G, la 5G sera quasi impossible à stopper. Et comme d'habitude, pas un mot ni la moindre préoccupation sur les éventuelles conséquences sur la santé et l'environnement de l'orgie de pollution électromagnétique que l'ajout de millions d'antennes connectées au dizaines de milliards d'objets interreliés par les ondes (l'Internet des objets en foudroyante progression exponentielle) va créer. L'humanité sera une fois de plus cobaye dans une gigantesque expérience démente aux conséquences inimaginables.)

Stephen Cleary (1936-2016) An Insider Unafraid To Challenge the Microwave Orthodoxy
(Steve Cleary, who died last month, spent his entire professional career as a radiation biophysicist investigating microwave health effects. He was a remarkable scientist who played it straight, but who got tripped up in the politics surrounding health studies on cell phone radiation some 20 years ago. Cleary had first-hand experience with those who sought to suppress microwave research and who defended arbitrary exposure standards. He called them the "microwave mafia." I first met Cleary in 1979 and we stayed in touch over the years. I've a written a personal reminiscence. Take a look and you will see shadows of what goes on today. One of those responsible for the roadblocks standing in Cleary's way back then is now the chairman of the FCC.)

Radiofréquences : l'ANSES met en lumière un effet possible sur les fonctions cognitives des enfants

"Démystifier" les radiofréquences - Campagne de désinformation éhontée du gouvernement québécois dans le déni mensonger le plus total!

Hausse des compteurs intelligents défectueux
(Le nombre de compteurs intelligents remplacés par Hydro-Québec en raison d'une défectuosité a bondi de 52 % l'an dernier, a appris La Presse. Plus de 1500 compteurs quasi neufs ont été retirés des résidences québécoises en 2015 même s'ils avaient été récemment installés ... L'option de retrait prisée: les compteurs intelligents n'ont pas obtenu les faveurs de toute la population. ... Nombre de compteurs non communicants installés (option de retrait) 2013 : 3577 -- 2014 : 13 226 -- 2015 : 57 751 -- 2016 : 2551 (AU 31 MARS) TOTAL : 77 105)

NO SAFE PLACE: Shattered lives, healthcare set to crash - you can't fix this fast enough
(Far from making the city more user-friendly, you have turned it into a death trap for those who are sensitive to electromagnetic fields (EMFs). In my neighbourhood alone, I know of several other people suffering from EHSÑone of them virtually housebound. - Nowhere safe to go, and no safe way to get there - With Wi-Fi now in taxis, in car-sharing coops and on buses, trains, ferries and most commercial airlines, there is not one single form of public transport that those with EHS can safely use. More accurately, there is not one single form of public transport that anyone with red blood cells and a central nervous system can safely use. They cannot travel, visit family, go on holiday or even get out of the irradiated city that's making them ill ...without getting even more ill. With nowhere safe to go and no safe way of getting there, those with EHS have effectively been stranded, abandoned and immobilized by the municipal, provincial and federal governments. Those with EHS are the unwelcome biological indicators of just how unhealthy and unsustainable our radiation-riddled lives have become. Lettre au maire de Vancouver pour l'éduquer sur la réalité de l'extrême nocivité des ondes, afin de lui faire comprendre qu'il DOIT abandonner son projet de déployer le Wi-Fi partout dans sa ville. Il faudrait faire lire cela à Denis Coderre de toute urgence!)

Wall Street Journal: Ryan Knutson - Debate Rekindled Over Health Risks From Cellphone Use

Electrosensibilité, diagnostic et traitement
(... Existe-il des solutions curatives ? La spécialiste conseille de boire beaucoup d’eau (1,5 à 2 litres par jour), de se laver les mains régulièrement, de prendre des douches, des bains. La consommation d’antioxydants, d’acides gras ou de plantes comme le Ginkgo Biloba ou la Papaye fermentée peuvent aussi soulager les patients. Elle prescrit régulièrement du Lycopodium, du Radium Bromatum ou encore du Luesinum. Les traitements retenus par l’ARTAC (Association Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse) du professeur Dominique Belpomme sont basés aussi sur des antioxydants et des extraits de Papaye fermentée, mais aussi l’administration d’Antihistaminiques antagonistes du récepteur H1, de revascularisateurs cérébraux, de Vitamines B6 et d’Oméga 3.)

Reconnaissance de l'électro-hypersensibilité (EHS) - Interview avec Béatrice Milbert

Guidance for Doctors: Dr. David Dowson, an expert in electro-sensitivity offers advice to doctors

Alerte sur les dangers des radiofréquences pour les enfants
(Technologies sans fil, prudence ! C'est l'avertissement que lance, à l'adresse des parents comme des pouvoirs publics, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dans un rapport d'expertise sur l'exposition aux radiofréquences et la santé des enfants, publié vendredi 8 juillet. Elle pointe en particulier « des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être », qui la conduisent à préconiser « un usage modéré et encadré » de ces technologies. ... les experts concluent à « un effet possible des radiofréquences sur les fonctions cognitives de l'enfant », telles que la mémoire, l'attention, les capacités psychomotrices ou le langage. Sur ce point, précisent-ils, « les résultats montrant des effets aigus [à court terme] se basent sur des études expérimentales dont la méthodologie est bien maîtrisée. » ... « Pour une fois, les choses bougent dans le bon sens, se félicite Janine Le Calvez, présidente de l'association Pour une réglementation des antennes-relais de téléphonie mobile (Priartem). Le rapport pointe des questions sanitaires que nous soulevons depuis longtemps. Nous avons enfin le sentiment d'être écoutés. Reste à mettre en œuvre les recommandations, à commencer par la suppression des appareils sans fil dans les écoles primaires. » - Note : Quand on lit l'Annexe de ce rapport, on se rend que, comme le fait hélas Santé Canada, cette agence met aussi quasi systématique de côté les études et la documentation scientifique (comme le Rapport BioInitiative 2012) qui ne vont pas dans le sens du déni général face aux risques pour la santé des micro-ondes. C'est déjà un petit miracle que l'ANSES admette dans son Rapport d’expertise collective qu'il faut en faire plus pour protéger les enfants dont les fonctions cognitives sont clairement menacées. Toutefois, le moment où se fait la couverture médiatique - le jour des grands départs en vacances alors que les médias couvrent à fond la victoire de l'équipe de France contre l'Allemagne et les attaques de Dallas - donne à croire que tout est fait pour occulter ce rapport et protéger les profits colossaux de l'industrie des télécommunications qui, bien souvent, contrôle les médias, exactement comme au Québec ! - En complément, voir 'Utilisation du téléphone portable et troubles comportementaux chez l'enfant' - Divan HA et al. - Etude américaine - 22/09/2010 ET 'Exposition prénatale et postnatale au téléphone portable et troubles comportementaux chez l'enfant' - Divan HA. et al - Juil. 2008 ET Les champs électromagnétiques favorisent l'autisme / Orange s'investit contre l'autisme... cherchez l'erreur)

Les tours de téléphonie cellulaire poussent comme des champignons dans les Cantons de l'Est, défigurant au passage nos magnifiques paysages

Cancer incidence vs. FM radio transmitter density

Quand l'environnement rend malade

ABC show's Catalyst presenter Dr Maryanne suspended after review of 'Wi-Fried' story on Wi-Fi
(Commentaire de Joel Moskowitz à ce sujet : "The story was broadcast in February by the Australian Broadcasting Corporation (ABC) Catalyst TV program. In addition to suspending Dr. Demasi, ABC removed the documentary from its website. According to Wikipedia, Dr. Demasi is an Australian science reporter with the Australian Broadcasting Corporation Catalyst TV show. She has a doctorate in medical research and worked as a researcher at the Royal Adelaide Hospital for a decade. An unofficial version of the 29-minute documentary,"Wi-Fried," is available on Vimeo so you can decide for yourself whether the documentary is biased. In the U.S., I've heard of two instances where TV news stories about wireless radiation health effects were censored by two TV networks before they aired. Although the news stories were censored, In neither instance did the network suspend the producers or reporters." À noter que suite à des pressions diverses, Radio-Canada a aussi fait disparaître de son site Web il y a quelques années un excellent reportage de l'émission Découverte que vous pouvez tout de même visionner ICI. Décidément l'industrie des télécommunications a vraiment le bras trop long. Il serait grand temps de mettre fin à leur influence indue sur les médias qui perdent toute crédibilité en défendant ainsi par la censure et la désinformation les points de vue non scientifiques et insoutables des négationistes en lien avec cette industrie.)

ABC's Catalyst under review, reporter suspended after damning review on Wi-Fi program
(Voir aussi Dr. Demasi defended "Wi-Fried" after it aired in February - Mobile phones and brain cancer: 'no evidence of health risk' is not the same as 'safe' in The Guardian, Feb 15, 2016) AND Sometimes Asking Questions Provides You With Answers That May Be Uncomfortable By Maryanne Demasi, Huffington Post Australia, Feb 19, 2016) AND The Catalyst producers defended "Wi-Fried" in February.)

Science Censorship in Australia: The retraction of the ABC TV Catalyst "Wi-Fried?" by Dr. Dariusz Leszczynski
(Given that this many people scrutinized the program and determined that it was sufficiently fair and balanced, it gives an indication of how many "errors and misjudgments" were made by the many layers of ABC TV management, for which "the scapegoat" pays the price. The potential conflict of interest (CoI) might be also involved. The regulator of the mobile phone industry in Australia is the organization ACMA (http://www.acma.gov.au) and the same ACMA is also the regulatory authority of the ABC TV network. How is that for a potential CoI? Summa summarum, the action of the ABC TV retracting the "Wi-Fried?" program looks like a classical example of science censorship, done under pressure and tainted with CoI.)

Open letter by Dr. Magda Havas RE: ABC Catalyst Wi-Fried Documentary, Australia
(Clearly vested interest groups wanted the Wi-Fried documentary removed. However, removal is a form of censorship and censorship in a democratic country is a serious issue. I trust that wisdom and courage will prevail at ABC and the documentary will be returned to public viewing and that ABC will stand behind Maryanne Demasi, the producer of this documentary, who should be congratulated rather than criticized. Don't kill the messenger because it will set a bad example and will erode the credibility of ABC and other broadcasters.)

L'hypersensibilité aux ondes n'est pas plus une maladie que la rousseur

Report by a technical expert: 'Smart meters do not help manage electricity in any practical sense'
(I am of the opinion that the idea that smart meters play an essential role in smart grid has become somewhat of an "urban legend." It has been promoted by the federal agencies, and utility industry vendors as a substitute for a true smart grid and is actually impeding progress in modernizing the electricity system.)

Le Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec (RESQ) a été fondé le 18 juin 2016 - Sa mission : RASSEMBLER, SOUTENIR, INFORMER, DÉFENDRE

Être électrosensible : une perte de jouissance de la vie
(Article émouvant à lire pour comprendre l'épouvantable inhumanité de ce que notre société fait subir aux personnes de plus en plus nombreuses qui ont le malheur d'être devenues allergiques aux champs électromagnétiques et aux micro-ondes émises par les millions d'antennes qui ont poussé partout au Québec, surtout avec l'arrivée des 4,6 millions de compteurs 'intelligents' de la cruelle Hydro-Québec. Cette arrogante entreprise qui ment plus vite que son ombre est responsable, avec la bénédiction des gouvernements québécois et Canadiens, d'incalculables souffrances, de l'explosion de cas d'électrosensibilité au Québec et de milliers de cancers mortels, dont ceux des enfants leucémiques ayant grandi à proximité de lignes à haute tension, et ce, conjointement avec les compagnies de cellulaires tout aussi coupables de ces inqualifiables crimes commis en toute impunité et dans l'ignorance et l'indifférence quasi générales.)

Journal d'une électrosensible no 8 : Écoutez les canaris dans la mine !
(L'envahissement de la planète par les ondes issues de la technologie sans fil est une menace cauchemardesque mais plusieurs ne la prennent pas au sérieux... - Plaidoyer vibrant pour un grand éveil collectif face à cette insidieuse menace.)

Pétition au gouvernement du Canada au sujet des tours de téléphonie cellulaire
(English version HERE.)

Une multinationale (Landis+Gyr) poursuit un site consacré à la transparence gouvernementale
(Il y a plus de détails à ce sujet dans Court Dumps Hastily-Granted Restraining Order, Says MuckRock Can Publish Smart Meter Documents. La compagnie Landis+Gyr, dont 3.6 millions de ses infames et dangereux compteurs 'intelligents' ont été déployés au Québec par Hydro-Québec, a tenté d'obliger la ville de Seattle à retirer de son site un de ses documents révélant une faille de sécurité que des hackers peuvent exploiter pour prendre à distance le contrôle de ses compteurs et ainsi commettre des actes de terrorisme, comme couper le courant partout... Tout cela est expliqué aussi dans Seattle Suehawks: Smart meter hush-up launched because, er ... terrorism et As US court bans smart meter blueprints from public, sysadmin tells of fight for security info.)

WiseOnes founder tells smart students in Victoria in schools to avoid wi-fi
(The WiseOnes founder also believes radiation from Wi-Fi and microwaves is the cause of brain tumours and leukaemia. 'I'm very concerned because now leukaemia and brain tumours are killing more children that all other childhood diseases put together,' she writes on the WiseOnes Website. 'We live in a microwave sea that humans have never experienced before.')

Pourquoi le Wi-Fi à l'école est-il plus dangereux qu'à la maison ?

Pétition internationale adressée à l'OMS pour plus d'infos et de contrôle sur les émissions de champs électromagnétiques

Électrosensible, il fait la grève de la faim

Over 1 Million Members of Teachers Unions in Germany, UK, USA and Canada Who Have Done Their Research Do Not Support WiFi in Schools

National Toxicology Program Finds Cell Phone Radiation Causes Cancer
(According to the National Institute of Environmental Health Sciences, the newly-released study on cellphone radiation and cancer in rats conducted by the National Toxicology Program (NTP) resulted in more than 1,000 news stories. Nearly 150 reporters participated in the telephone press conference held by the NTP on May 27. Unfortunately, much of the media coverage contained considerable bias, or "spin" intended to create doubt about the study's important findings regarding cancer risk from exposure to cellphone radiation. Notable exceptions included news stories that appeared in the Wall Street Journal and Mother Jones.)

NTP releases rodent studies on cell phone radiofrequency radiation

STORYLINE vs. REST-OF-THE-STORY: Brain cancer incidence, cellphone use, and trends data

Pour convaincre Hydro-Québec : Électrosensible, il fait la grève de la faim

Could there be a connection: RF-EMF and Alzheimer?

Un premier cas d'hyper-électrosensibilité reconnu comme handicap par la justice : sommes-nous face au nouveau mal du siècle ?
(LIEN vers une version pdf pour une lecture plus facile ce cet article. - «En médecine, les états pathologiques nouveaux suscitent la négation et le rejet de bon nombre de médecins au motif qu'il n'y a pas de preuve de leur existence en tant que nouvelle entité caractérisée. Le concept de maladie psychosomatique - concept plus que discutable - est né de l'incapacité de la médecine et de la science à comprendre le mécanisme et les causes de certaines maladies paraissant peu graves. Si on affirme à une personne se plaignant de troubles divers et variés «Vous n'avez rien, c'est dans la tête que cela se passe», on ne se comporte pas en médecin fidèle d'Hippocrate, mais en incompétent irresponsable et ayant la prétention de pouvoir tout expliquer. On n'a pas le droit de réfuter l'existence de ce que l'on ne comprend pas, c'est une attitude suffisante et inqualifiable. Elle est à l'encontre de l'esprit scientifique et ouvert. » Note : cet article assez technique fait référence sans le préciser à un jugement rendu en août 2015. Pour en savoir plus à ce sujet voir Première reconnaissance d’un handicap dû à l’électrosensibilité en France.

Electricité : les compteurs intelligents seraient superflus
(La transition européenne vers un réseau électrique intelligent pourra se passer de compteurs intelligents, selon des industriels. Un constat qui risque d'embarrasser la Commission, tout comme ERDF et son compteur Linky en France.)

Smart meters 'not needed' after all for European power grid
(Many within the energy industry in Europe are now realizing that 'smart' meters are simply useless toward their stated purposes, and serve no one but profiteers. A transition to an intelligent electricity grid in Europe can take place without smart meters, industry players have said, in comments that will embarrass the European Commission, which pushed a Europe-wide plan to roll out smart meters years ago. There are other more efficient ways than smart meters to help develop intelligent power grids, said industry delegates at the annual convention of Europe's electricity association Eurelectric, held in Vilnius last week. These include quicker integration of renewables, the development of energy storage and energy demand response solutions, said the industry representatives. The actual benefits of smart meters were also questioned at the conference, as several member states have done previously. Germany, for instance, has decided not to have a national roll-out plan at all, running counter to requirements laid out in EU legislation.)

Homeowners say smart meters are damaging their health, causing chronic pain, hair loss and sensitivity to light
(By 2014, smart meters had been installed in nearly 50 million American homes, and despite assurances by power companies that they are completely safe, many people are reporting serious health issues caused by them - and many experts believe that they can indeed pose a health risk. ... more and more people are experiencing a range of adverse health effects, including insomnia, hair loss, anxiety, chronic pain and a long list of other symptoms. ... "The RF/Microwave radiation from Wireless Smart Meters is particularly threatening to health because that radiation is so persistent and so powerful. [Com Ed and other] power companies like to fool the public by saying, 'Look these Smart Meters just transmit 6 times a day.' Well, that is just misleading. That may be how many times they transmit your data, but they are a relay station for all the other Smart Meters in the neighborhood. And they all interact with each other and send each other timing signals and all kinds of stuff... "Furthermore, the power level of each pulse is about 1,000 milliwatts, placing Wireless Smart Meters among the most powerful RF radiators likely to be present in a residential environment."Smart meters cause cancer and other serious chronic health effects -- Other scientists agree that smart meters are not only capable of causing acute health problems, such as those described earlier, but can also lead to serious chronic illnesses, including cancer.)

Cities have no say on location of cellphone towers: SCC
(Note: Here is a great comment Martin Weatherall has tried to post in the comment section of this article above - where it does not appear though... "The Supreme Court has made a very significant error! Just as they are not allowed to kill and harm criminals that commit horrendous crimes, the Court cannot cause or allow harm and death to occur to innocent citizens trying to live a good and honest life in their homes in Chateauguay and other jurisdictions. There is overwhelming evidence that microwave radiation being emitted from cell phone towers is biologically harmful which can lead to cancers, immune problems, neurological harm and many illnesses that can lead to early death to those exposed. That evidence can be accessed at http://www.bioinitiative.org/table-of-contents. The Supreme Court have an obligation to put the rights and the safety of Canadian Citizens before the greed of large corporations, who ignore the scientific evidence that their profit making wireless antennas cause. Whatever happened to good old fashioned honest lawyers who would have fought against wireless harm that is occurring to all Canadians?")

Supreme Court rules in favour of Rogers in cell tower dispute
(Note: The city of Chateauguay has lost big time in the Supreme court. Rogers and all the other electrobums are ecstatic. Now it is reaffirmed that no city, whatever the health consequences to their citizens, can prevent any cellphone company from erecting their electrokilling celltowers wherever they please. It is federal jurisdiction (we already knew that!) and if need be the telecom industry simply has to ask Industry Canada to expropriate any piece of land they wish to use. It was a unanimous decision. According to this Globe and Mail article, the judges didn't believe the city's when it claimed to be concerned about the health consequences on their residents... The majority Supreme Court decision said the purpose of the city's actions was "not the protection of the health and well-being of residents or the development of the territory but, rather, the choice of the location of radio-communication infrastructure." Since that falls under federal jurisdiction, the city's actions ran afoul of its constitutional authority, the court concluded. Good luck for anyone from now on to try to get the Supreme Court of Canada interested in hearing another case about cellphone companies and the health problems their antennas cause. If Big Brother in Ottawa say it causes no problem and towers can go up anywhere the industry want them to be erected, so be it. It will take thousands of deaths clearly related to EMF and near scientific unanimity for the Supreme Court to wake up. And you won't hear a word from the sleeping masses either against this stupid decision. They are too busy fiddling with their smartkillers to notice anything. NOTE: You may read HERE the decision by the Supreme Court.)