Annexe à notre communiqué de presse du 9 octobre 2012



1) Communiqué de presse émis par le groupe Laval Refuse

Laval, le 8 octobre 2012

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Laval Refuse dit toujours NON aux compteurs de nouvelle génération!


La Régie de l'Énergie a rendu sa décision le 5 octobre dernier à savoir qu'Hydro-Québec pourra procéder au déploiement des compteurs de nouvelle génération (CNG) à la grandeur de la province. La Régie de l'Énergie a aussi décrété que les citoyens pourront se prévaloir d'une option de retrait. Cependant, ils ne pourront pas conserver leur compteur analogique dont plusieurs ont encore une bonne durée de vie. Le client pourra choisir un compteur sans émission de radiofréquences déterminé par Hydro-Québec1, soit un compteur non communicant (CNC) pour lequel la Régie juge que le titre à lui seul est une explication amplement suffisante. De plus, des frais seront exigés pour se prévaloir de cette option de retrait.

Laval Refuse déplore le fait qu'un seul individu est été mandaté pour trancher la question des compteurs alors que tous les citoyens du Québec qui seront affectés par cette décision n'aient eu aucun droit de parole; d'autant plus qu'au moment des audiences, plusieurs citoyens habitant les zones-pilotes souffraient de problèmes de santé depuis l'installation des CNG.

Laval Refuse déplore qu'aucune étude environnementale et sanitaire n'ait été faite alors qu'un organisme prestigieux comme l'Académie américaine de médecine environnementale émettait, en juillet dernier, un avis2 à l'effet qu'aucun compteur intelligent (CNG) et/ou borne collectrice ne soit installé sur le domicile et/ou terrain de toute personne souffrant d'un trouble de santé pas plus que sur le domicile et/ou terrain de ses voisins.

Laval Refuse déplore que les citoyens ne puissent choisir de conserver leur compteur analogique à leur propre domicile dans le but plus que légitime de préserver leur santé et leur droit à la vie privée.

Laval Refuse considère que l'option de retrait ne constitue pas un choix véritable accessible à tous.  Laval Refuse réitère son opposition aux compteurs de nouvelle génération (CNG) et persiste dans sa demande à savoir que les citoyens aient le droit de conserver leur compteur analogique sans frais. 

Pourquoi dépenser pour changer un compteur analogique qui fonctionne pour un compteur CNC qui va, selon les dires d'Hydro-Québec, nécessiter tout de même une relève manuelle?

1 http://internet.regie-energie.qc.ca/Depot/Projets/129/Documents/R-3788-2012-A-0030-DEC-DEC-2012_10_05.pdf

2 http://www.electrosmogprevention.org/public-health-alert/wifi-dangers/aaem-releases-recommendations-for-emf-and-rf-exposures-71412/

Contact: Véronique Riopel lavalrefuse@hotmail.com

- 30 -





2) Communiqué de presse émis par le groupe Villeray Refuse

Montréal, 9 octobre 2012

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Compteurs « intelligents » - Villeray Refuse dénonce l’inconséquence des décisions de la Régie de l’énergie


Villeray Refuse tient à rappeler qu’en date du 23 janvier 2012, Hydro-Québec a dû mettre un terme prématuré à son projet pilote dans le quartier Villeray en raison d’un manque d’acceptabilité sociale.

Dans le cadre de ce projet pilote, 18 467 nouveaux compteurs devaient être installés entre novembre 2011 mai 2012 mais dès janvier 2012 Hydro-Québec ne parvenait plus à maintenir le rythme de déploiement requis rendant caduque le contrat conclu avec le sous-traitant Capgemini et Hydro-Québec.

Des rendez-vous ont été annulés, des lettres recommandées de refus ainsi que des demandes officielles de retrait de nouveaux compteurs déjà installés de même que des mises en demeure de retirer les compteurs émetteurs de radio-fréquences sont parvenues à la direction d’Hydro-Québec.

Résultat : Près de 6500 compteurs émetteurs de radiofréquences, soit plus du tiers des équipements prévus, n’ont jamais pu être installés.

Lors des audiences devant la Régie de l’énergie, il a été démontré qu’Hydro-Québec n’est parvenu à installer que les compteurs facilement accessibles situés à l’extérieur des résidences ou dans des chambres de compteurs dont les techniciens possédaient les clés. Hydro-Québec n’a pas pu procéder à l’installation des compteurs situés dans les appartements privés nécessitant l’accord du résident pour y accéder et n’a jamais été en mesure préciser lors des audiences quels seraient les moyens qu’elle entendait prendre pour y parvenir.

Ces faits confirmant qu’une forte majorité de la population de Villeray a refusé l’installation de compteurs émetteurs de radiofréquences dans leurs domiciles ont été rapportés lors des audiences devant la Régie de l’Énergie qui n’en a manifestement pas tenu compte dans sa récente décision d’autoriser la phase 1 du déploiement des compteurs en zone urbaine.

Nous considérons de plus que la Régie de l’Énergie n’agit pas dans l’intérêt du public en donnant son aval aux conditions de retrait prohibitives et absurdes proposées par Hydro-Québec mais se fait plutôt complice d’une stratégie fallacieuse visant à faire obstacle à l’expression du droit le plus légitime à chacun de décider ce qui peut entrer ou non dans son domicile privé.

Villeray Refuse demande donc au gouvernement du Québec :

1) Qu’il impose à Hydro-Québec un moratoire immédiat à l’installation de tout compteur émetteur de radiofréquences;

2) Qu’une commission d’enquête itinérante, publique et transparente, composée de manière paritaire, soit créée, sous l’égide du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE), afin de bien évaluer le projet dans son ensemble et de faire le point sur les risques liés à l’électropollution;

3) Qu’il exige d’Hydro-Québec qu’elle accorde à tout abonné, sur simple demande écrite, sans tracasserie administrative ni frais supplémentaire, le droit de refuser l’installation de tout compteur émetteur de radiofréquences dans ou sur son domicile par le maintien des compteurs analogiques déjà en place et le remplacement rapide de tout compteur émetteur de radiofréquences déjà installé par un compteur n’émettant aucune radiofréquence.

Contact : Marie-Michelle Poisson

514 271-6908
Villerayrefuse@gmail.com

Info :
Villerayrefuse.wordpress.com

- 30 -





À voir aussi...

Les compteurs électriques intelligents ne font pas l'unanimité (6 octobre 2012)
http://tvanouvelles.ca/video/1882643019001/les-compteurs-electriques-intelligents-ne-font-pas/

Compteurs intelligents : une Estrienne compte poursuivre Hydro-Québec (8 octobre 2012)
http://www.radio-canada.ca/regions/estrie/2012/10/08/005-poursuite-compteurs-intelligents-hydro-quebec.shtml
Kathya Heppell, une résidente de Sutton, envisage de poursuivre Hydro-Québec si la société d'État va de l'avant avec l'installation de compteurs intelligents. CLIP

La Régie donne le feu vert aux compteurs intelligents d'Hydro-Québec (5 octobre 2012)
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/10/05/004-energie-hq-compteur.shtml
DEUX COMMENTAIRES À SIGNALER EN RÉACTION À CETTE NOUVELLE

Envoyé par Marie-Michelle Poisson de Montréal (7 octobre 2012)

Il est du devoir de chacun de s'informer des véritables impacts de cette technologie qui émet de puissantes ondes pulsées à toutes les 30 sec ou plus dans nos milieux de vie, puis d'exiger de nos élus une véritable étude de santé publique indépendante. Une étude de terrain pour constater que ces compteurs se retrouvent trop souvent à moins de 20cm des personnes et sont regroupés, ce qui invalide les normes de sécurité d'Industrie Canada et de la Federal Communications Commission tel que stipulé dans ce document. http://villerayrefuse.files.wordpress.com/2011/12/1-gridstream-huntsu864-module-rf-du-compteur-landisgyr-rf-exposure.pdf

Plusieurs infractions à ces deux mises en garde ont déjà été constatées .
Album photo: http://lavalrefuse.wordpress.com/pollution-electromagnetique/

Nous avons officiellement alerté la Régie et le Directeur de la santé publique, mais tous font la sourde oreille alors que ces infractions contreviennent à la norme canadienne (extrêmement laxiste) qu'ils invoquent pourtant sans cesse pour prétendre que les RF sont sans danger?!

Dans ces conditions le public est nullement protégé. Il faut un moratoire et un réelle étude sanitaire.

Envoyé par Marie-Michelle Poisson de Montréal (7 octobre 2012)

Pourquoi refuser? Pour ne pas devenir malade, tout simplement.

Dans le quartier Villeray qui été l'objet d'un projet pilote. Plusieurs personnes aux prises avec ces compteurs éprouvent depuis l'installation des compteurs émetteurs de RF les mêmes sympômes observés ailleurs en amérique; nausées, insomnies, migraines, acouphènes et aussi arythmie cardiaque. Je vous invite à lire le témoignage de M. Pierre Lepage déposé devant la Régie de l'énergie http://villerayrefuse.wordpress.com/2012/04/05/com

Plusieurs autres personnes ont pris la peine d'écrire à la Régie pour témoigner de leur situation mais le régisseur, M. Lassonde est demeuré totalement insensible à ces appels de détresse. Pourquoi??!!

---

« Dans Villeray, Hydro-Québec a dû mettre un terme prématurément à son projet pilote en raison d’un manque flagrant d’acceptabilité sociale. Sur 18 467 compteurs prévus, plus de 6500 compteurs émetteurs de radiofréquences n’ont jamais pu être installés car les résidents ont refusé d’ouvrir leur porte aux techniciens. Au moins 37 demandes officielles de retrait de nouveaux compteurs installés sans le consentement des résidents sont parvenues à la direction d’Hydro-Québec. »

– Tiré de http://villerayrefuse.wordpress.com/2012/04/11/les-compteurs-intelligents-dhydro-quebec-3/

« En raison d’un projet pilote mené dans leur quartier, plusieurs de personnes vivent déjà depuis des mois avec un ou plusieurs compteurs émetteurs de RF dans leur appartement ainsi que de routeurs émetteurs de RF à proximité de leurs domiciles. Certaines personnes affirment éprouver les effets nocifs des radiofréquences pulsées; nausées, troubles de l’appétit, migraines, étourdissements, acouphènes, troubles du sommeil et palpitations cardiaques. Ces personnes ont l’impression que leur logement est devenu insalubre et réclament le retrait des compteurs émetteurs de RF de leur domicile. »

– Tiré de http://villerayrefuse.wordpress.com/2012/04/03/villeray-refuse-les-compteurs-et-les-routeurs-emetteurs-de-radiofrequences/